AMO : ce que coûte la prise en charge des maladies de longue durée

Les porteurs d’affections de longue durée ne représentent que 11% du nombre d’assurés à l’AMO chez la CNSS, mais concentrent 60% des montants remboursés par le régime. 254.000 personnes ont consommé 2,5 milliards de DH en 2018.

AMO : ce que coûte la prise en charge des maladies de longue durée

Le 22 juillet 2019 à 14:00

Modifié le 23 juillet 2019 à 08:04

Le régime AMO géré par la CNSS est perfectible. La Caisse vient d’ailleurs de décider d’y apporter quelques améliorations qui entreront en vigueur en 2020, en attendant le relèvement des tarifs de référence qui constituera le véritable saut qualitatif de cette assurance maladie.

Toutefois, pour les assurés atteints de maladies de longue durée, le régime est déjà efficace. La CNSS prend en charge entre 77% et 100% des frais médicaux pour 161 maladies de longue durée ou lourdes et coûteuses. Les personnes atteintes ne paient qu’un petit ticket modérateur quand l’exonération n’est pas totale.

Voici la liste des maladies et leurs taux de prise en charge par la CNSS.

Le diabète et l'hypertension représentent 52% des maladies déclarées

L’année dernière, 1,52 million de personnes ont bénéficié de l’AMO-CNSS, sur une population de 6,97 millions de personnes ayant le droit ouvert.

Ces personnes, dont le nombre a augmenté de 10% par rapport à 2017, ont déposé 4,66 millions de dossiers, en hausse de 9%, soit 18.645 dossiers par jour. Les demandes d’ouverture de droits ALD (Affection de longue durée) ont totalisé plus de 36.000 dossiers, en hausse de 7%.

Le nombre de dossiers remboursés atteint 4,1 millions, en hausse de 9%. Montant remboursé : 4,2 milliards de DH, en progression de 19%. Le taux de remboursement global ressort à 63,46%, en amélioration de 1,36 point.

Mais ce qu’il faut savoir c’est que plus le montant du dossier est important, plus le taux de remboursement est important. Le taux passe de 50% pour les dossiers inférieurs à 5.000 DH à 93% pour ceux dépassant 100.000 DH.

Si les porteurs d’ALD ne constituent que 11% des bénéficiaires de l’AMO, ils concentrent 60% des montants remboursés, soit 2,5 milliards de DH. En 2017, ces taux étaient de 11% et 56%.

Au total 253.789 assurés sont porteurs de 347.566 ALD déclarées. 52% de ces ALD correspondent au diabète et à l’hypertension artérielle sévère.

68% des assurés porteurs d’ALD sont des pensionnés. Ils ont consommé 60% des remboursements ALD.

>>Lire aussi: CNSS: A peine 23% des personnes éligibles à l’AMO en profitent

AMO : ce que coûte la prise en charge des maladies de longue durée

Le 22 juillet 2019 à14:00

Modifié le 23 juillet 2019 à 08:04

Les porteurs d’affections de longue durée ne représentent que 11% du nombre d’assurés à l’AMO chez la CNSS, mais concentrent 60% des montants remboursés par le régime. 254.000 personnes ont consommé 2,5 milliards de DH en 2018.

Le régime AMO géré par la CNSS est perfectible. La Caisse vient d’ailleurs de décider d’y apporter quelques améliorations qui entreront en vigueur en 2020, en attendant le relèvement des tarifs de référence qui constituera le véritable saut qualitatif de cette assurance maladie.

Toutefois, pour les assurés atteints de maladies de longue durée, le régime est déjà efficace. La CNSS prend en charge entre 77% et 100% des frais médicaux pour 161 maladies de longue durée ou lourdes et coûteuses. Les personnes atteintes ne paient qu’un petit ticket modérateur quand l’exonération n’est pas totale.

Voici la liste des maladies et leurs taux de prise en charge par la CNSS.

Le diabète et l'hypertension représentent 52% des maladies déclarées

L’année dernière, 1,52 million de personnes ont bénéficié de l’AMO-CNSS, sur une population de 6,97 millions de personnes ayant le droit ouvert.

Ces personnes, dont le nombre a augmenté de 10% par rapport à 2017, ont déposé 4,66 millions de dossiers, en hausse de 9%, soit 18.645 dossiers par jour. Les demandes d’ouverture de droits ALD (Affection de longue durée) ont totalisé plus de 36.000 dossiers, en hausse de 7%.

Le nombre de dossiers remboursés atteint 4,1 millions, en hausse de 9%. Montant remboursé : 4,2 milliards de DH, en progression de 19%. Le taux de remboursement global ressort à 63,46%, en amélioration de 1,36 point.

Mais ce qu’il faut savoir c’est que plus le montant du dossier est important, plus le taux de remboursement est important. Le taux passe de 50% pour les dossiers inférieurs à 5.000 DH à 93% pour ceux dépassant 100.000 DH.

Si les porteurs d’ALD ne constituent que 11% des bénéficiaires de l’AMO, ils concentrent 60% des montants remboursés, soit 2,5 milliards de DH. En 2017, ces taux étaient de 11% et 56%.

Au total 253.789 assurés sont porteurs de 347.566 ALD déclarées. 52% de ces ALD correspondent au diabète et à l’hypertension artérielle sévère.

68% des assurés porteurs d’ALD sont des pensionnés. Ils ont consommé 60% des remboursements ALD.

>>Lire aussi: CNSS: A peine 23% des personnes éligibles à l’AMO en profitent

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.