Au Maroc, le prix de l'ail flambe à cause du coronavirus

Sur le marché national, le prix de cette denrée augmente depuis quelques semaines. Cette hausse est due à la baisse des exportations chinoises et espagnoles. 

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/09-03-2020/ail0.jpg-oui
Au Maroc, le prix de l'ail flambe à cause du coronavirus

Le 09 mars 2020 à 16:43

Modifié le 11 mars 2020 à 15:55

Les effets du coronavirus s’étendent vers le commerce des matières premières agricoles. C'est peut-être le premier effet de hausse directement et immédiatement perceptible par le consommateur.

Après une visite dans les principaux marchés de la ville de Casablanca, nous constatons que les prix ont bien augmenté. 

Le prix de l'ail a gagné en effet presque 10 DH le kilo. Au Marché central de la ville blanche, les prix sont à 40 DH le kilo, à Acima 45 DH et à Derb Soltane et Sidi Moumen entre 36 et 40 DH, avons-nous constaté.

Le Maroc importe l'ail principalement de l'Espagne et de la Chine. Les répercussions sur le marché national sont donc évidentes.

Au niveau mondial, le prix de l'ail connaît une hausse en raison de la baisse des exportations en provenance de Chine.

La production chinoise en ail répond à au moins 80% de la demande mondiale. C'est le plus gros producteur au monde. Depuis l'apparition du coronavirus, le pays exporte de moins en moins.

Aux Etats-Unis, où 70% de l'ail est importé de Chine, le prix d'une tresse d'ail a augmenté jusqu'à 29% en février 2020 par rapport à la même période il y a un an, avait rapporté récemment le Wall Street Journal.

L'Espagne, premier pays producteur en Europe, commence à écouler ses stocks grâce à la demande étrangère. Les exportations ont progressé de 20% voire 30% depuis le début de l'année. Selon des médias étrangers, le pays a exprimé son incapacité de satisfaire à toutes les demandes, notamment de l’Amérique latine et de Afrique.

Au Maroc, le prix de l'ail flambe à cause du coronavirus

Le 09 mars 2020 à17:03

Modifié le 11 mars 2020 à 15:55

Sur le marché national, le prix de cette denrée augmente depuis quelques semaines. Cette hausse est due à la baisse des exportations chinoises et espagnoles. 

Les effets du coronavirus s’étendent vers le commerce des matières premières agricoles. C'est peut-être le premier effet de hausse directement et immédiatement perceptible par le consommateur.

Après une visite dans les principaux marchés de la ville de Casablanca, nous constatons que les prix ont bien augmenté. 

Le prix de l'ail a gagné en effet presque 10 DH le kilo. Au Marché central de la ville blanche, les prix sont à 40 DH le kilo, à Acima 45 DH et à Derb Soltane et Sidi Moumen entre 36 et 40 DH, avons-nous constaté.

Le Maroc importe l'ail principalement de l'Espagne et de la Chine. Les répercussions sur le marché national sont donc évidentes.

Au niveau mondial, le prix de l'ail connaît une hausse en raison de la baisse des exportations en provenance de Chine.

La production chinoise en ail répond à au moins 80% de la demande mondiale. C'est le plus gros producteur au monde. Depuis l'apparition du coronavirus, le pays exporte de moins en moins.

Aux Etats-Unis, où 70% de l'ail est importé de Chine, le prix d'une tresse d'ail a augmenté jusqu'à 29% en février 2020 par rapport à la même période il y a un an, avait rapporté récemment le Wall Street Journal.

L'Espagne, premier pays producteur en Europe, commence à écouler ses stocks grâce à la demande étrangère. Les exportations ont progressé de 20% voire 30% depuis le début de l'année. Selon des médias étrangers, le pays a exprimé son incapacité de satisfaire à toutes les demandes, notamment de l’Amérique latine et de Afrique.

A lire aussi


Communication financière

Communiqué de presse post Assemblée Générale Ordinaire de la société Aluminium du Maroc, réuni le 29 Juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.