Autosaisine de la Haca après les propos de Adil Miloudi sur Chada TV

La HACA s’est autosaisie après les propos tenus par un certain Adil Miloudi sur Chada TV, apprend Médias24 de source sûre. Les propos en question invitent tout Marocain à “tabasser sa femme“, voire à la “tuer“ s’il en a envie, sinon il “ne peut être considéré comme un vrai mec“.

Autosaisine de la Haca après les propos de Adil Miloudi sur Chada TV

Le 08 septembre 2019 à 16:10

Modifié le 09 septembre 2019 à 12:26

Les propos de Miloudi ont beaucoup buzzé, au Maroc, en France et dans plusieurs pays européens comme la Suisse et la Belgique.

Le plateau était composé de l’animateur, de Samy Naciri et de Adil Miloudi. Ce dernier, un personnage limité, est un client facile pour les médias qui souhaitent le buzz.

Chada TV a été lancée comme une chaîne satellitaire, diffusant depuis l’étranger. Le 2 juillet dernier, elle avait signé le cahier des charges de la HACA et relève désormais de cette autorité de régulation. L’autosaisine par la Haca déclenche une procédure qui donnera lieu à un rapport, puis une réunion du Conseil avant la décision finale.

L’émission a été diffusée le 29 juin dernier comme le précise notre confrère le Huffington Post, c’est-à-dire avant la signature du cahier des charges de la Haca. Mais cela ne saurait constituer une excuse.

Autosaisine de la Haca après les propos de Adil Miloudi sur Chada TV

Le 08 septembre 2019 à16:30

Modifié le 09 septembre 2019 à 12:26

La HACA s’est autosaisie après les propos tenus par un certain Adil Miloudi sur Chada TV, apprend Médias24 de source sûre. Les propos en question invitent tout Marocain à “tabasser sa femme“, voire à la “tuer“ s’il en a envie, sinon il “ne peut être considéré comme un vrai mec“.

Les propos de Miloudi ont beaucoup buzzé, au Maroc, en France et dans plusieurs pays européens comme la Suisse et la Belgique.

Le plateau était composé de l’animateur, de Samy Naciri et de Adil Miloudi. Ce dernier, un personnage limité, est un client facile pour les médias qui souhaitent le buzz.

Chada TV a été lancée comme une chaîne satellitaire, diffusant depuis l’étranger. Le 2 juillet dernier, elle avait signé le cahier des charges de la HACA et relève désormais de cette autorité de régulation. L’autosaisine par la Haca déclenche une procédure qui donnera lieu à un rapport, puis une réunion du Conseil avant la décision finale.

L’émission a été diffusée le 29 juin dernier comme le précise notre confrère le Huffington Post, c’est-à-dire avant la signature du cahier des charges de la Haca. Mais cela ne saurait constituer une excuse.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.