Tayeb Hamdi

Médecin, chercheur en politiques et systèmes de santé.

Vaccin AstraZeneca : Le schéma à intervalle de 12 semaines s’impose

Le 23 mars 2021 à 8h09

Modifié 11 avril 2021 à 14h07

Adopter un schéma vaccinal pour le vaccin AstraZeneca-Oxford avec un intervalle de 12 semaines est beaucoup plus efficace que le schéma à 4 semaines, indépendamment de toutes autres considérations. Cette efficacité dure et couvre au minimum ces 12 semaines étudiées. La protection après une seule injection est très haute contre le risque d’hospitalisations et des formes graves même chez les personnes âgées.

Les données scientifiques :

– Une analyse globale des données d’essais contrôlés randomisés au Royaume-Uni, au Brésil et en Afrique du Sud, a montré que le taux d’efficacité d’un schéma à 2 doses est de 81% pour un intervalle de 3 mois entre les 2 doses, et de 55% pour un intervalle de moins 6 semaines.

– De plus, l’analyse montre qu’une dose unique de vaccin est déjà « hautement » efficace durant les 3 mois qui suivent, avec un taux d’efficacité de 76% à partir de 22 jours après la vaccination. Efficacité maintenue pendant les 3 mois. Après les 3 mois on n’a pas encore plus de détails vu le manque de recul.

– Une autre étude dans les conditions réelles de la vaccination a montré que ce vaccin réduit drastiquement les formes graves et le risque d’hospitalisations 4 semaines après la PREMIERE dose avec un taux d’efficacité globale de 94%. Cette même efficacité est pratiquement aussi importante chez les personnes âgées de plus de 80 ans avec 81% de moins d’hospitalisations (étude Ecossaise)

– Ce vaccin a montré une haute efficacité chez les personnes âgées de plus de 70 ans en réduisant les formes graves et le risque d’hospitalisation après la première injection à 80,4% (Etude Britannique)

– Ces résultats d’efficacité ont été confortés par des évaluations de la réponse immunitaire qui ont montré que les réponses des anticorps étaient plus de 2 fois plus élevées dans le groupe avec un intervalle de 12 semaines.

– Les chercheurs ont estimé d’un autre coté qu’une seule dose du vaccin peut conduire à une réduction de 64% du risque de transmission.

Donc en présence de contraintes d’approvisionnement en vaccins ou même en l’absence de ces contraintes, l’adoption du schéma à 12 semaines s’impose. Les autres leviers (vacciner d’une seule dose les personnes ayant eu la COVID 3 ou 6 mois après l’infection, et les mesures barrières et territoriales) sont d’une utilité importante dans de telles conditions.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

S2M : Communiqué Financier des Indicateurs du 1er trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.