Coronavirus. CNSS et crédits, 2 petites mesures prises par le Comité de veille

Le Comité de Veille Economique (CVE) a tenu sa première réunion de travail, le lundi 16 mars à Rabat, pour faire le point sur la situation de l’économie nationale et examiner les premières mesures prioritaires à prendre. Voici les décisions prises.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/16-03-2020/comitedeveillebenchaaboun___.jpg-oui
Coronavirus. CNSS et crédits, 2 petites mesures prises par le Comité de veille

Le 16 mars 2020 à 16:00

Modifié le 16 mars 2020 à 20:10

Le Comité de Veille Economique (CVE) a tenu sa première réunion de travail, le lundi 16 mars à Rabat, pour faire le point sur la situation de l’économie nationale et examiner les premières mesures prioritaires à prendre.

Les échanges entre les membres du comité ont mis en exergue les retombées négatives attendues sur de nombreux secteurs d’activité, tout en soulignant qu’à ce stade les deux secteurs lourdement impactés dans l’immédiat sont les secteurs du tourisme et du textile.

Aussi, le CVE a-t-il décidé d’un plan d’action, qui s’étalera jusqu’à fin juin.

Une première série de mesures sera mise en place et consistera en :

-la suspension du paiement des charges sociales (cotisation CNSS) ;
-la mise en place d’un moratoire pour le remboursement des crédits bancaires au profit des entreprises.

Ces mesures devront être opérationnelles à partir du lundi 23 mars. A cet effet, un comité technique a été créé pour préparer un guide explicitant les modalités et les conditions d’octroi de ces mesures, au cas par cas.

La deuxième réunion du CVE est programmée pour le lundi prochain. Néanmoins, les membres du comité assureront un suivi quotidien de l’évolution de la situation économique tout en apportant une attention particulière à la dimension sociale et aux modalités de sa prise en charge.

Il convient de rappeler que le comité est composé de huit membres du Gouvernement, de BAM, du GPBM, de la CGEM et de la Fédération des chambres du commerce, de l’industrie et des services et celle des chambres de l’artisanat.

Pour rappel, la CGEM a proposé un ensemble de mesures dont certaines qu'elle juge prioritaires comme : 

- Moratoire fiscal et social : Suspension des charges fiscales au 31 mars et des charges salariales pour tous les secteurs, sauf ceux ne souffrant pas de la crise.

- Mise en place d’une indemnité perte d’emploi pour les salaires bas à activer via la CNSS pour les pertes d’emplois pour cause de licenciement économique.

- Suspension des contrôles fiscaux et des ATD.

- Déclaration du Covid19 comme cas de force majeure s’agissant des marchés publics.

Il y a un fort décalage entre les mesures adoptées et celles attendues par les opérateurs économiques.

>>Lire aussi: Coronavirus. Fonds de gestion de l'épidémie: le décret a été signé

Coronavirus. CNSS et crédits, 2 petites mesures prises par le Comité de veille

Le 16 mars 2020 à16:13

Modifié le 16 mars 2020 à 20:10

Le Comité de Veille Economique (CVE) a tenu sa première réunion de travail, le lundi 16 mars à Rabat, pour faire le point sur la situation de l’économie nationale et examiner les premières mesures prioritaires à prendre. Voici les décisions prises.

Le Comité de Veille Economique (CVE) a tenu sa première réunion de travail, le lundi 16 mars à Rabat, pour faire le point sur la situation de l’économie nationale et examiner les premières mesures prioritaires à prendre.

Les échanges entre les membres du comité ont mis en exergue les retombées négatives attendues sur de nombreux secteurs d’activité, tout en soulignant qu’à ce stade les deux secteurs lourdement impactés dans l’immédiat sont les secteurs du tourisme et du textile.

Aussi, le CVE a-t-il décidé d’un plan d’action, qui s’étalera jusqu’à fin juin.

Une première série de mesures sera mise en place et consistera en :

-la suspension du paiement des charges sociales (cotisation CNSS) ;
-la mise en place d’un moratoire pour le remboursement des crédits bancaires au profit des entreprises.

Ces mesures devront être opérationnelles à partir du lundi 23 mars. A cet effet, un comité technique a été créé pour préparer un guide explicitant les modalités et les conditions d’octroi de ces mesures, au cas par cas.

La deuxième réunion du CVE est programmée pour le lundi prochain. Néanmoins, les membres du comité assureront un suivi quotidien de l’évolution de la situation économique tout en apportant une attention particulière à la dimension sociale et aux modalités de sa prise en charge.

Il convient de rappeler que le comité est composé de huit membres du Gouvernement, de BAM, du GPBM, de la CGEM et de la Fédération des chambres du commerce, de l’industrie et des services et celle des chambres de l’artisanat.

Pour rappel, la CGEM a proposé un ensemble de mesures dont certaines qu'elle juge prioritaires comme : 

- Moratoire fiscal et social : Suspension des charges fiscales au 31 mars et des charges salariales pour tous les secteurs, sauf ceux ne souffrant pas de la crise.

- Mise en place d’une indemnité perte d’emploi pour les salaires bas à activer via la CNSS pour les pertes d’emplois pour cause de licenciement économique.

- Suspension des contrôles fiscaux et des ATD.

- Déclaration du Covid19 comme cas de force majeure s’agissant des marchés publics.

Il y a un fort décalage entre les mesures adoptées et celles attendues par les opérateurs économiques.

>>Lire aussi: Coronavirus. Fonds de gestion de l'épidémie: le décret a été signé

A lire aussi


Communication financière

Sonasid : communiqué post assemblée générale ordinaire & extraordinaire des actionnaires, tenue le 30 juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.