Covid-19 : Encore un recul de la communication sur la situation épidémiologique

Les points de presse quotidiens du ministère de la santé ne seront plus diffusés, annonce la MAP dans un communiqué. Les régions les plus contaminées ne communiquent déjà plus leur situation épidémiologique.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/25-06-2020/MAP2.jpg-oui
Covid-19 : Encore un recul de la communication sur la situation épidémiologique

Le 25 juin 2020 à 20:58

Modifié le 25 juin 2020 à 21:03

Ce jeudi 25 juin, le ministère de la santé n'a pas tenu son point de presse quotidien de 18h sur l'évolution de la situation épidémiologique. En tous les cas, la MAP ne l'a pas diffusé comme d'habitude.

Un peu plus de deux heures après, la MAP a diffusé un communiqué où elle annonce qu'après avoir accompagné le ministère depuis le début de l'épidémie, elle ne diffusera plus le point de presse, que cet arrêt coïncide avec la fin progressive du confinement, que désormais, l'agence officielle de presse du Maroc diffusera les statistiques quotidiennes sur ses différents canaux de transmission (fil général, RIM et M24) et que l'accent sera mis sur le nombre de décès et de guérisons, "données in fine plus significatives sur l'évolution de la maladie". La mission centrale de la MAP, poursuit le communiqué, est désormais d'accompagner la reprise de l'activité économique et sociale.

Il s'agit là d'un nouveau recul, très franc, au niveau de la communication sur la situation épidémiologique. Un recul de la part du ministère de la santé, car même si elle est l'agence de presse officielle du Maroc, la MAP reste un canal de transmission de l'information parmi d'autres. Le ministère de la santé est tout à fait capable, s'il le souhaite, de transmettre les détails de la situation Covid-19 par voie de communiqué ou en invitant quotidiennement la presse comme ce fut le cas au début de l'épidémie.

Alors que le nombre quotidien de nouveaux cas explose, le nombre de guérisons et celui des décès sont loin de constituer les données les plus importantes dans cette période de déconfinement. Ce sont, entre autres, plutôt le nombre de nouveaux cas, celui des cas actifs, leur répartition par provinces, la nature des lieux de contamination (professionnel, familial ou communautaire) qui sont les plus importants pour suivre la situation et permettre aux citoyens de prendre leurs précautions.

Déjà, les directions régionales de la santé des régions les plus affectées par l'épidémie ne communiquent plus depuis plusieurs jours la situation détaillée des contaminations. Aujourd'hui, il n'y a plus de point de presse quotidien, même si la qualité des informations communiquées à cette occasion est devenue de plus en plus faible. Désormais, on peut s'attendre à ce que même les données fournies sur le site officiel covidmaroc.ma perdent progressivement de leur teneur.

>>Lire aussi :

Les datas et le ministère de la Santé: une situation de plus en plus kafkaïenne

Covid-19. Au ministère de la Santé, une communication inadaptée à la crise

Quatre questions (pour le moment) sans réponse à Khalid Ait Taleb

Covid-19 : Encore un recul de la communication sur la situation épidémiologique

Le 25 juin 2020 à21:03

Modifié le 25 juin 2020 à 21:03

Les points de presse quotidiens du ministère de la santé ne seront plus diffusés, annonce la MAP dans un communiqué. Les régions les plus contaminées ne communiquent déjà plus leur situation épidémiologique.

com_redaction-96

Ce jeudi 25 juin, le ministère de la santé n'a pas tenu son point de presse quotidien de 18h sur l'évolution de la situation épidémiologique. En tous les cas, la MAP ne l'a pas diffusé comme d'habitude.

Un peu plus de deux heures après, la MAP a diffusé un communiqué où elle annonce qu'après avoir accompagné le ministère depuis le début de l'épidémie, elle ne diffusera plus le point de presse, que cet arrêt coïncide avec la fin progressive du confinement, que désormais, l'agence officielle de presse du Maroc diffusera les statistiques quotidiennes sur ses différents canaux de transmission (fil général, RIM et M24) et que l'accent sera mis sur le nombre de décès et de guérisons, "données in fine plus significatives sur l'évolution de la maladie". La mission centrale de la MAP, poursuit le communiqué, est désormais d'accompagner la reprise de l'activité économique et sociale.

Il s'agit là d'un nouveau recul, très franc, au niveau de la communication sur la situation épidémiologique. Un recul de la part du ministère de la santé, car même si elle est l'agence de presse officielle du Maroc, la MAP reste un canal de transmission de l'information parmi d'autres. Le ministère de la santé est tout à fait capable, s'il le souhaite, de transmettre les détails de la situation Covid-19 par voie de communiqué ou en invitant quotidiennement la presse comme ce fut le cas au début de l'épidémie.

Alors que le nombre quotidien de nouveaux cas explose, le nombre de guérisons et celui des décès sont loin de constituer les données les plus importantes dans cette période de déconfinement. Ce sont, entre autres, plutôt le nombre de nouveaux cas, celui des cas actifs, leur répartition par provinces, la nature des lieux de contamination (professionnel, familial ou communautaire) qui sont les plus importants pour suivre la situation et permettre aux citoyens de prendre leurs précautions.

Déjà, les directions régionales de la santé des régions les plus affectées par l'épidémie ne communiquent plus depuis plusieurs jours la situation détaillée des contaminations. Aujourd'hui, il n'y a plus de point de presse quotidien, même si la qualité des informations communiquées à cette occasion est devenue de plus en plus faible. Désormais, on peut s'attendre à ce que même les données fournies sur le site officiel covidmaroc.ma perdent progressivement de leur teneur.

>>Lire aussi :

Les datas et le ministère de la Santé: une situation de plus en plus kafkaïenne

Covid-19. Au ministère de la Santé, une communication inadaptée à la crise

Quatre questions (pour le moment) sans réponse à Khalid Ait Taleb

A lire aussi


Communication financière

Publication complémentaire suite à l’avis réunion de l’assemblée générale extraordinaire de la société ALUMINIUM DU MAROC SA

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.