Education : Le Maroc en queue du classement de l'enquête PISA 2018 de l'OCDE

Le Maroc est 75e sur 79 pays ayant participé à l'étude. La réforme de l'Education doit être une priorité absolue. Voici les premiers résultats de cette étude internationale réalisée par l'OCDE.

Education : Le Maroc en queue du classement de l'enquête PISA 2018 de l'OCDE

Le 03 décembre 2019 à 11:16

Modifié le 04 décembre 2019 à 10:42

Si on avait besoin de données précises et d’un benchmark international, les voici. Et ils ne sont pas fameux. On le savait certes, mais l’enseignement au Maroc comporte de nombreuses défaillances.

PISA (Program for International Student Assessment) est une évaluation basée sur une enquête de l’OCDE, réalisée tous les trois ans. Pour la première fois, le Maroc y a participé et il est le premier pays d’Afrique à le faire. Par contre, 5 autres pays arabes y participent : Liban, Qatar, Arabie Saoudite, Jordanie, Emirats.

Les tests ont eu lieu en avril 2018. Le Maroc se classe parmi les derniers des 79 pays qui ont contribué à cette édition. Il s’agit de tester les capacités des élèves de 15 ans, en lecture, sciences et mathématiques. 6.814 élèves marocains de 179 institutions du secondaire ont pris part aux tests. L’ensemble des tests se sont déroulés d’une manière digitalisée (computer based assesment).

>LECTURE

La moyenne nationale marocaine est de 359 points, loin derrière la moyenne internationale (487). Le pays en tête du classement obtient 555 points (4 provinces/municipalités de Chine). Le Maroc qui est en queue du classement ne laisse derrière lui que les Philippines, la république dominicaine, le Liban et le Kosovo.

>MATHEMATIQUES

La moyenne nationale marocaine est de 368 points, loin derrière la moyenne internationale (489). Le pays en tête du classement obtient 591 points (Chine). Le Maroc qui est en queue du classement ne laisse derrière lui que les Philippines, la république dominicaine, Panama et le Kosovo.

>SCIENCES

La moyenne nationale marocaine est de 377 points, loin derrière la moyenne internationale (489). Le pays en tête du classement obtient 590 points (Chine). Le Maroc qui est en queue du classement et ne laisse derrière lui que le Kosovo, Panama, les Philippines et la république dominicaine.

Le ministère marocain de l’Education nationale relève que l’origine sociale défavorisée n’est pas une fatalité puisque 13% des élèves testés, et issus de couches précaires, ont obtenu la moyenne nationale. Nous analyserons les données dès que les rapports pays seront disponibles.

Cela étant dit, c’est la première fois que le Maroc a intégré, à sa demande, cette étude internationale. C’est une marque de volonté de transparence. Il s’agira maintenant de suivre les progrès tous les trois ans.

Education : Le Maroc en queue du classement de l'enquête PISA 2018 de l'OCDE

Le 03 décembre 2019 à11:28

Modifié le 04 décembre 2019 à 10:42

Le Maroc est 75e sur 79 pays ayant participé à l'étude. La réforme de l'Education doit être une priorité absolue. Voici les premiers résultats de cette étude internationale réalisée par l'OCDE.

Si on avait besoin de données précises et d’un benchmark international, les voici. Et ils ne sont pas fameux. On le savait certes, mais l’enseignement au Maroc comporte de nombreuses défaillances.

PISA (Program for International Student Assessment) est une évaluation basée sur une enquête de l’OCDE, réalisée tous les trois ans. Pour la première fois, le Maroc y a participé et il est le premier pays d’Afrique à le faire. Par contre, 5 autres pays arabes y participent : Liban, Qatar, Arabie Saoudite, Jordanie, Emirats.

Les tests ont eu lieu en avril 2018. Le Maroc se classe parmi les derniers des 79 pays qui ont contribué à cette édition. Il s’agit de tester les capacités des élèves de 15 ans, en lecture, sciences et mathématiques. 6.814 élèves marocains de 179 institutions du secondaire ont pris part aux tests. L’ensemble des tests se sont déroulés d’une manière digitalisée (computer based assesment).

>LECTURE

La moyenne nationale marocaine est de 359 points, loin derrière la moyenne internationale (487). Le pays en tête du classement obtient 555 points (4 provinces/municipalités de Chine). Le Maroc qui est en queue du classement ne laisse derrière lui que les Philippines, la république dominicaine, le Liban et le Kosovo.

>MATHEMATIQUES

La moyenne nationale marocaine est de 368 points, loin derrière la moyenne internationale (489). Le pays en tête du classement obtient 591 points (Chine). Le Maroc qui est en queue du classement ne laisse derrière lui que les Philippines, la république dominicaine, Panama et le Kosovo.

>SCIENCES

La moyenne nationale marocaine est de 377 points, loin derrière la moyenne internationale (489). Le pays en tête du classement obtient 590 points (Chine). Le Maroc qui est en queue du classement et ne laisse derrière lui que le Kosovo, Panama, les Philippines et la république dominicaine.

Le ministère marocain de l’Education nationale relève que l’origine sociale défavorisée n’est pas une fatalité puisque 13% des élèves testés, et issus de couches précaires, ont obtenu la moyenne nationale. Nous analyserons les données dès que les rapports pays seront disponibles.

Cela étant dit, c’est la première fois que le Maroc a intégré, à sa demande, cette étude internationale. C’est une marque de volonté de transparence. Il s’agira maintenant de suivre les progrès tous les trois ans.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.