Enseignement préscolaire: 799.937 enfants bénéficiaires en 2018-2019

Le ministre de l'Education nationale, Saaïd Amzazi, a présidé jeudi 18 juillet la rencontre nationale pour la présentation du bilan de la 1ère année du "Programme national de généralisation et de développement de l’enseignement préscolaire 2019-2022".

Enseignement préscolaire : 799.937 enfants bénéficiaires en 2018-2019

Le 19 juillet 2019 à 10:00

Modifié le 19 juillet 2019 à 10:46

Selon M. Amzazi, un progrès significatif est enregistré, notamment en terme de nombre d'enfants bénéficiaires, passé de 699.265 en 2017-2018, soit 49,60% des enfants d’âge préscolaire, à environ 799.937 enfants en 2018-2019, soit 55,76%, dépassant ainsi l'objectif initial du programme à savoir 54,70%.

Cette année a également connu une augmentation considérable de la part de l'enseignement primaire public, qui représente actuellement 16%, contre 11% au cours de l’année scolaire précédente. Il en est de même pour le nombre d'éducateurs, passé de 36.903 en 2017-2018, à 38.058 en 2018-2019, et le nombre de classes passé de 37.298 en 2017-2018 à 43.131 en 2018-2019, dépassant ainsi l’objectif initial de 4.000 nouvelles classes, avec 1.833 de plus.

Par ailleurs, cette année scolaire est marquée par la mise en place d’un nouveau système d'information "Raed", dédié à la gestion et au suivi du Programme national, ainsi que la conclusion de nombreux partenariats avec les différents intervenants concernés par l'enseignement préscolaire.

La formation des éducateurs 

Afin d’accompagner la mise en œuvre du programme, une mallette pédagogique a été préparée au profit des éducateurs, incluant des guides portant sur les domaines de l'éducation, la gouvernance, la mise à niveau de l'enseignement préscolaire et les mesures transversales.

S’agissant du plan d’action 2019-2022, le ministère, en coopération avec ses différents partenaires internationaux et nationaux, vise à atteindre l’objectif de 57,50% en 2019-2020 au niveau de la scolarisation des enfants d’âge préscolaire, 61,71% en 2020-2021 et 67% en 2021-2022.

Il envisage, également, la formation de tous les éducateurs et la validation de leurs acquis, l’ouverture des classes de l'enseignement préscolaire au niveau de tous les établissements scolaires publics.

D’autres mesures sont aussi programmées, notamment l’enrichissement de la mallette pédagogique, la mise à niveau du préscolaire traditionnel, la mise à jour de l’arsenal juridique, le renforcement des structures administratives, l’élaboration d’une vision pour assurer la durabilité de la gestion des classes du préscolaire, le renforcement du suivi du Programme national à travers l’amélioration et le développement du système d’information "Raed".

Enseignement préscolaire: 799.937 enfants bénéficiaires en 2018-2019

Le 19 juillet 2019 à10:46

Modifié le 19 juillet 2019 à 10:46

Le ministre de l'Education nationale, Saaïd Amzazi, a présidé jeudi 18 juillet la rencontre nationale pour la présentation du bilan de la 1ère année du "Programme national de généralisation et de développement de l’enseignement préscolaire 2019-2022".

Selon M. Amzazi, un progrès significatif est enregistré, notamment en terme de nombre d'enfants bénéficiaires, passé de 699.265 en 2017-2018, soit 49,60% des enfants d’âge préscolaire, à environ 799.937 enfants en 2018-2019, soit 55,76%, dépassant ainsi l'objectif initial du programme à savoir 54,70%.

Cette année a également connu une augmentation considérable de la part de l'enseignement primaire public, qui représente actuellement 16%, contre 11% au cours de l’année scolaire précédente. Il en est de même pour le nombre d'éducateurs, passé de 36.903 en 2017-2018, à 38.058 en 2018-2019, et le nombre de classes passé de 37.298 en 2017-2018 à 43.131 en 2018-2019, dépassant ainsi l’objectif initial de 4.000 nouvelles classes, avec 1.833 de plus.

Par ailleurs, cette année scolaire est marquée par la mise en place d’un nouveau système d'information "Raed", dédié à la gestion et au suivi du Programme national, ainsi que la conclusion de nombreux partenariats avec les différents intervenants concernés par l'enseignement préscolaire.

La formation des éducateurs 

Afin d’accompagner la mise en œuvre du programme, une mallette pédagogique a été préparée au profit des éducateurs, incluant des guides portant sur les domaines de l'éducation, la gouvernance, la mise à niveau de l'enseignement préscolaire et les mesures transversales.

S’agissant du plan d’action 2019-2022, le ministère, en coopération avec ses différents partenaires internationaux et nationaux, vise à atteindre l’objectif de 57,50% en 2019-2020 au niveau de la scolarisation des enfants d’âge préscolaire, 61,71% en 2020-2021 et 67% en 2021-2022.

Il envisage, également, la formation de tous les éducateurs et la validation de leurs acquis, l’ouverture des classes de l'enseignement préscolaire au niveau de tous les établissements scolaires publics.

D’autres mesures sont aussi programmées, notamment l’enrichissement de la mallette pédagogique, la mise à niveau du préscolaire traditionnel, la mise à jour de l’arsenal juridique, le renforcement des structures administratives, l’élaboration d’une vision pour assurer la durabilité de la gestion des classes du préscolaire, le renforcement du suivi du Programme national à travers l’amélioration et le développement du système d’information "Raed".

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.