Football: d'où vient l'argent de la fédération et où il va

Fouzi Lekjaâ, président de la FRMF a livré, lundi 22 juillet lors d'une rencontre tenue à Skhirat consacrée à l'évaluation de la situation du football national, quelques chiffres sur les ressources et les charges de la Fédération. 

Le 23 juillet 2019 à 14:42

Modifié le 23 juillet 2019 à 15:44

Les recettes de la FRMF proviennent du sponsoring, des droits de diffusion télévisée et et des contributions de la Fifa et de la CAF.

Selon Lekjaâ, le budget annuel du football marocain est estimé à 700 millions de DH "lorsqu'on on arrive à avoir suffisamment de sponsors". "Ce montant descend à près de 630 MDH lorsqu'on ne travaille pas bien", ajoute-t-il.

"Dans une année de Coupe du Monde, nous bénéficions également de l'argent de la FIFA, et dans une année de Coupe d'Afrique des Nations, nous bénéficions de l'argent de la Confédération africaine de football (CAF)", a-t-il expliqué, sans donner des détails sur les chiffres. 

Lors d'une intervention, le 24 juillet 2018, au forum de la MAP, le président de la FRMF avait indiqué que lorsque le Maroc s'est qualifié au Mondial 2018, la Fédération a reçu 12 millions de dollars de la FIFA, soit plus de 115 MDH, et de 500.000 dollars de la CAF, soit plus de 4,8 MDH. 

"Cette année nous avons eu comme sponsors le groupe Akwa, l'ONMT (Office national marocain du tourisme) avec 15 MDH, et Hyundai. L'année 2019 est également marquée par le retour de Coca Cola". 

Il y a également les sponsors institutionnels tels que le groupe OCP (80 MDH par an), la CDG (80 MDH par an), la Banque centrale (80 MDH/an), et Maroc Telecom (30M DH/an). 

Rappelons également que la FRMF a signé en juillet 2018 un contrat de 4 ans avec la SNRT, d'un montant de 420 MDH. La SNRT est ainsi devenue le producteur et le diffuseur exclusif de toutes les compétitions organisées par la Fédération jusqu'en 2022.

Où va l'argent de la Fédération?

Fouzi Lekjaâ a également étalé certains chiffres relatifs aux charges de la FRMF. 

> Botola 1

Selon lui, la Botola1 a coûté près de 170 MDH à la fédération cette année (169.380.113 DH). A lui seul, le Wydad de Casabalanca nous a coûté près de 21 MDH.

"Pour la Botola 1, il y a quatre types de soutien: les subventions de fonctionnement, de l'ordre de 6 MDH par club, les subventions de formation, les primes notamment de classement et les soutiens pour les compétitions continentales". 

Comme le montre le tableau ci-dessous le Wydad, qui a remporté le championnat de Botola D1, a obtenu une prime de 3 MDH (prime de classement). Le Club a également reçu 1 MDH pour être arrivé en demi-finale de la Coupe du Trône. 

En termes de soutien des clubs qui participent à la Ligue des Champions Africains et à la Coupe de la Confédération Africaine, le WAC a bénéficié de près de 9,5 MDH. 

Il explique ainsi qu'en soutien aux clubs engagés dans les compétitions continentales, "la Fédération prend en charge le transport aérien de 30 personnes du club en question (30 billets d'avion). Si le club est dans l’obligation de prendre un vol privé, la Fédération contribue à hauteur de 800.000 DH". 

"Quant aux frais d'hébergement, la FRMF contribue à hauteur de 200.000 DH." 

Le Raja a pour sa part coûté 20,5 MDH (20.578.388 DH) à la Fédération cette année, et la Hassania Union Sport d'Agadir 14 MDH (14.038.383 DH) . 

> La 2e division: 

"La Ligue professionnelle D1 a coûté 170 MDH au football marocain cette année, et la ligue professionnelle D2 nous a coûté 63 MDH", toujours selon Lekjaâ. 

> Championnat amateurs :

"Les charges relatives à la Ligue nationale de football amateur sont estimés à 89 MDH, dont 20 MDH pour les clubs amateurs nationaux, 29 MDH pour les clubs amateurs 1, et 5 MDH pour les clubs amateurs 2...".

> football féminin: 

"Le football féminin a quant à lui coûté près de 9 MDH (8.965.000 DH) à la FRMF". 

Toutefois, le président reconnaît n'avoir fait aucun effort pour le foot féminin, en termes d'encadrement et de subventions, et en assume la responsabilité. 

> Futsal:

"Le futbsal nous a coûté près de 11 MDH (10.953.012 DH). Le futsall est une réalité. On est champion d'Afrique en futsal", selon Lekjaâ. 

Par ailleurs, "les équipes nationales nous coûtent 140 à 150 MDH par an".

A ces budgets s'ajoutent les frais de fonctionnement de la FRMF : masse salariale, remboursement du crédit relatif au siège de la fédération, charges courantes (eau, électricité...)...

Football: d'où vient l'argent de la fédération et où il va

Le 23 juillet 2019 à15:44

Modifié le 23 juillet 2019 à 15:44

Fouzi Lekjaâ, président de la FRMF a livré, lundi 22 juillet lors d'une rencontre tenue à Skhirat consacrée à l'évaluation de la situation du football national, quelques chiffres sur les ressources et les charges de la Fédération. 

Les recettes de la FRMF proviennent du sponsoring, des droits de diffusion télévisée et et des contributions de la Fifa et de la CAF.

Selon Lekjaâ, le budget annuel du football marocain est estimé à 700 millions de DH "lorsqu'on on arrive à avoir suffisamment de sponsors". "Ce montant descend à près de 630 MDH lorsqu'on ne travaille pas bien", ajoute-t-il.

"Dans une année de Coupe du Monde, nous bénéficions également de l'argent de la FIFA, et dans une année de Coupe d'Afrique des Nations, nous bénéficions de l'argent de la Confédération africaine de football (CAF)", a-t-il expliqué, sans donner des détails sur les chiffres. 

Lors d'une intervention, le 24 juillet 2018, au forum de la MAP, le président de la FRMF avait indiqué que lorsque le Maroc s'est qualifié au Mondial 2018, la Fédération a reçu 12 millions de dollars de la FIFA, soit plus de 115 MDH, et de 500.000 dollars de la CAF, soit plus de 4,8 MDH. 

"Cette année nous avons eu comme sponsors le groupe Akwa, l'ONMT (Office national marocain du tourisme) avec 15 MDH, et Hyundai. L'année 2019 est également marquée par le retour de Coca Cola". 

Il y a également les sponsors institutionnels tels que le groupe OCP (80 MDH par an), la CDG (80 MDH par an), la Banque centrale (80 MDH/an), et Maroc Telecom (30M DH/an). 

Rappelons également que la FRMF a signé en juillet 2018 un contrat de 4 ans avec la SNRT, d'un montant de 420 MDH. La SNRT est ainsi devenue le producteur et le diffuseur exclusif de toutes les compétitions organisées par la Fédération jusqu'en 2022.

Où va l'argent de la Fédération?

Fouzi Lekjaâ a également étalé certains chiffres relatifs aux charges de la FRMF. 

> Botola 1

Selon lui, la Botola1 a coûté près de 170 MDH à la fédération cette année (169.380.113 DH). A lui seul, le Wydad de Casabalanca nous a coûté près de 21 MDH.

"Pour la Botola 1, il y a quatre types de soutien: les subventions de fonctionnement, de l'ordre de 6 MDH par club, les subventions de formation, les primes notamment de classement et les soutiens pour les compétitions continentales". 

Comme le montre le tableau ci-dessous le Wydad, qui a remporté le championnat de Botola D1, a obtenu une prime de 3 MDH (prime de classement). Le Club a également reçu 1 MDH pour être arrivé en demi-finale de la Coupe du Trône. 

En termes de soutien des clubs qui participent à la Ligue des Champions Africains et à la Coupe de la Confédération Africaine, le WAC a bénéficié de près de 9,5 MDH. 

Il explique ainsi qu'en soutien aux clubs engagés dans les compétitions continentales, "la Fédération prend en charge le transport aérien de 30 personnes du club en question (30 billets d'avion). Si le club est dans l’obligation de prendre un vol privé, la Fédération contribue à hauteur de 800.000 DH". 

"Quant aux frais d'hébergement, la FRMF contribue à hauteur de 200.000 DH." 

Le Raja a pour sa part coûté 20,5 MDH (20.578.388 DH) à la Fédération cette année, et la Hassania Union Sport d'Agadir 14 MDH (14.038.383 DH) . 

> La 2e division: 

"La Ligue professionnelle D1 a coûté 170 MDH au football marocain cette année, et la ligue professionnelle D2 nous a coûté 63 MDH", toujours selon Lekjaâ. 

> Championnat amateurs :

"Les charges relatives à la Ligue nationale de football amateur sont estimés à 89 MDH, dont 20 MDH pour les clubs amateurs nationaux, 29 MDH pour les clubs amateurs 1, et 5 MDH pour les clubs amateurs 2...".

> football féminin: 

"Le football féminin a quant à lui coûté près de 9 MDH (8.965.000 DH) à la FRMF". 

Toutefois, le président reconnaît n'avoir fait aucun effort pour le foot féminin, en termes d'encadrement et de subventions, et en assume la responsabilité. 

> Futsal:

"Le futbsal nous a coûté près de 11 MDH (10.953.012 DH). Le futsall est une réalité. On est champion d'Afrique en futsal", selon Lekjaâ. 

Par ailleurs, "les équipes nationales nous coûtent 140 à 150 MDH par an".

A ces budgets s'ajoutent les frais de fonctionnement de la FRMF : masse salariale, remboursement du crédit relatif au siège de la fédération, charges courantes (eau, électricité...)...

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.