Immobilier : les prix et les transactions toujours en baisse au deuxième trimestre

L’indice des prix des actifs immobiliers (l’IPAI) affiche une nouvelle baisse de 0,6% au deuxième trimestre 2019. Le volume des transactions est également en recul. Mais cette baisse globale épargne les villes de Casablanca et Marrakech.

Immobilier : les prix et les transactions toujours en baisse au deuxième trimestre

Le 22 août 2019 à 12:30

Modifié le 22 août 2019 à 17:02

L’indice des prix des actifs immobiliers (l’IPAI), publié trimestriellement par Bank Al Maghrib, affiche une nouvelle baisse de 0,6% au deuxième trimestre de cette année après le recul 0,7% enregistré au premier trimestre.

Cette diminution a concerné l’ensemble des catégories de biens ayant chargé de main deux fois pendant la période d'observation.

Au niveau du résidentiel, les prix ont baissé est de 0,4% reflétant des baisses respectives de 0,3% des prix des appartements et de 1,1% de ceux des maisons, est-il expliqué dans la note publié à cet effet. Les prix des villas ont affiché, pour leur part, une légère hausse de 0,2%. Pour ce qui est des prix des biens à usage professionnel, ils ont diminué de 1,5% en raison des baisses des prix des locaux commerciaux et des bureaux respectivement de 1,6% et 1%.

Par ailleurs, le volume des transactions a également diminué de 7,3%. Dans le détail, les transactions dans le résidentiel ont baissé de 3%. Une baisse qui se traduit par celle de 2,6% des ventes d’appartements et de 11,6% des maisons. Les acquisitions de villas ont en revanche augmenté de 2,4%.

Le nombre de transactions pour l’immobilier commercial a également affiché un recul de 15%, avec des replis de 16,6% pour les locaux commerciaux et de 5,9% pour les bureaux.

Les prix et le volume des transactions du foncier ont, quant à eux, baissé respectivement de 0,8% et de 19,3%.

L’IPAI renseigne également sur l’évolution des prix des actifs immobiliers et le volume des transactions par ville. Sur ce registre, les prix et les volumes de transactions ont baissé au niveau des villes de Rabat (1,4% et 11,4%) et de Tanger (2,1% et 1,5%).

Les prix et les transactions ont par contre augmenté au niveau des villes de Casablanca et de Marrakech. Au niveau de la capitale économique, les prix se sont accrus de 1,4% d’un trimestre à l’autre et les ventes ont augmenté de 1,5%. A Marrakech, les prix ont légèrement augmenté de 0,2% et les transactions ont, quant à elles, crû de 7,6%.

Immobilier : les prix et les transactions toujours en baisse au deuxième trimestre

Le 22 août 2019 à12:34

Modifié le 22 août 2019 à 17:02

L’indice des prix des actifs immobiliers (l’IPAI) affiche une nouvelle baisse de 0,6% au deuxième trimestre 2019. Le volume des transactions est également en recul. Mais cette baisse globale épargne les villes de Casablanca et Marrakech.

L’indice des prix des actifs immobiliers (l’IPAI), publié trimestriellement par Bank Al Maghrib, affiche une nouvelle baisse de 0,6% au deuxième trimestre de cette année après le recul 0,7% enregistré au premier trimestre.

Cette diminution a concerné l’ensemble des catégories de biens ayant chargé de main deux fois pendant la période d'observation.

Au niveau du résidentiel, les prix ont baissé est de 0,4% reflétant des baisses respectives de 0,3% des prix des appartements et de 1,1% de ceux des maisons, est-il expliqué dans la note publié à cet effet. Les prix des villas ont affiché, pour leur part, une légère hausse de 0,2%. Pour ce qui est des prix des biens à usage professionnel, ils ont diminué de 1,5% en raison des baisses des prix des locaux commerciaux et des bureaux respectivement de 1,6% et 1%.

Par ailleurs, le volume des transactions a également diminué de 7,3%. Dans le détail, les transactions dans le résidentiel ont baissé de 3%. Une baisse qui se traduit par celle de 2,6% des ventes d’appartements et de 11,6% des maisons. Les acquisitions de villas ont en revanche augmenté de 2,4%.

Le nombre de transactions pour l’immobilier commercial a également affiché un recul de 15%, avec des replis de 16,6% pour les locaux commerciaux et de 5,9% pour les bureaux.

Les prix et le volume des transactions du foncier ont, quant à eux, baissé respectivement de 0,8% et de 19,3%.

L’IPAI renseigne également sur l’évolution des prix des actifs immobiliers et le volume des transactions par ville. Sur ce registre, les prix et les volumes de transactions ont baissé au niveau des villes de Rabat (1,4% et 11,4%) et de Tanger (2,1% et 1,5%).

Les prix et les transactions ont par contre augmenté au niveau des villes de Casablanca et de Marrakech. Au niveau de la capitale économique, les prix se sont accrus de 1,4% d’un trimestre à l’autre et les ventes ont augmenté de 1,5%. A Marrakech, les prix ont légèrement augmenté de 0,2% et les transactions ont, quant à elles, crû de 7,6%.

A lire aussi


4050

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

URGENT Rappel. Pas de changement d’heure ce week-end au Maroc!