La croissance économique prévue à 4,6% au Maroc entre 2021 et 2023

A l'horizon 2023, les projections du gouvernement tablent sur un redressement progressif de l’activité économique nationale pour enregistrer une croissance de 4,6%. 

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/05-10-2020/industrieplastique5.jpg-oui
La croissance économique prévue à 4,6% au Maroc entre 2021 et 2023

Le 05 octobre 2020 à 17:38

Modifié le 05 octobre 2020 à 17:41

Après une récession prévue à -5,8% en 2020, l’économie nationale devrait enregistrer un rebond, en volume ,de 4,8% en 2021, relève le rapport préalable au Budget, du ministère de l'Economie.

Ce rebond devrait être soutenu par l’amélioration de la valeur ajoutée agricole de 11%, après -4,5% en 2020 et non agricole de 3,8% après -6,4% en 2020.

Le PIB non agricole devrait, lui, progresser de 4% en 2021, tenant compte d’une évolution de 5,3% des impôts et taxes sur produits nets de subventions, au lieu d'une baisse de 3,5% prévue en 2020.

La valeur ajoutée des activités secondaires devrait croître, en termes réels, de 2,9% après une baisse de 6,9% en 2020, alors que le secteur tertiaire, qui représente près de 56,6% dans la valeur ajoutée totale, devrait enregistrer une hausse de 4,3% après -6,2% en 2020.

Les prévisions économiques pour l’année 2021, établies sur la base d’un ensemble d’hypothèses portant sur l’environnement national et international, retiennent une production céréalière de 70 millions de quintaux en 2021, contre 32 millions en 2020, avec une consolidation des autres cultures et de l’élevage.

Les perspectives tiennent également compte de la mise en œuvre du plan de relance de différents secteurs de l’économie nationale à la sortie de la crise de la Covid-19.

D’autres facteurs extra-économiques sont pris en considération, notamment la maîtrise de l’épidémie ainsi que la réouverture des frontières à partir du premier trimestre 2021 avec un regain progressif de la confiance des ménages et des investisseurs.

Redressement de la demande étrangère adressée au Maroc

Après un ralentissement en 2020, la consommation finale intérieure devrait se redresser en 2021 et croître de 3,6%, contre 0,7% cette année, suite à la progression de la consommation des ménages de 3,5% et de celle des administrations publiques de 3,8%. La formation brute du capital fixe devrait, quant à elle, progresser de 6,4% après un repli de 5,1% en 2020.

Par ailleurs, les perspectives favorables prévues pour l'économie mondiale en 2021 devraient avoir des effets positifs sur la demande extérieure adressée au Maroc, qui devrait augmenter de 12,6% en 2021 après une baisse de 22,4% en 2020. Les exportations des biens et services, en volume, augmenteraient ainsi de 16,9% en 2021 contre 11,8% pour les importations. 

Au final, les projections tablent sur un redressement progressif de l’activité économique nationale pour enregistrer une croissance de 4,6% au cours de la période 2021-2023.

La croissance économique prévue à 4,6% au Maroc entre 2021 et 2023

Le 05 octobre 2020 à17:41

Modifié le 05 octobre 2020 à 17:41

A l'horizon 2023, les projections du gouvernement tablent sur un redressement progressif de l’activité économique nationale pour enregistrer une croissance de 4,6%. 

com_redaction-29

Après une récession prévue à -5,8% en 2020, l’économie nationale devrait enregistrer un rebond, en volume ,de 4,8% en 2021, relève le rapport préalable au Budget, du ministère de l'Economie.

Ce rebond devrait être soutenu par l’amélioration de la valeur ajoutée agricole de 11%, après -4,5% en 2020 et non agricole de 3,8% après -6,4% en 2020.

Le PIB non agricole devrait, lui, progresser de 4% en 2021, tenant compte d’une évolution de 5,3% des impôts et taxes sur produits nets de subventions, au lieu d'une baisse de 3,5% prévue en 2020.

La valeur ajoutée des activités secondaires devrait croître, en termes réels, de 2,9% après une baisse de 6,9% en 2020, alors que le secteur tertiaire, qui représente près de 56,6% dans la valeur ajoutée totale, devrait enregistrer une hausse de 4,3% après -6,2% en 2020.

Les prévisions économiques pour l’année 2021, établies sur la base d’un ensemble d’hypothèses portant sur l’environnement national et international, retiennent une production céréalière de 70 millions de quintaux en 2021, contre 32 millions en 2020, avec une consolidation des autres cultures et de l’élevage.

Les perspectives tiennent également compte de la mise en œuvre du plan de relance de différents secteurs de l’économie nationale à la sortie de la crise de la Covid-19.

D’autres facteurs extra-économiques sont pris en considération, notamment la maîtrise de l’épidémie ainsi que la réouverture des frontières à partir du premier trimestre 2021 avec un regain progressif de la confiance des ménages et des investisseurs.

Redressement de la demande étrangère adressée au Maroc

Après un ralentissement en 2020, la consommation finale intérieure devrait se redresser en 2021 et croître de 3,6%, contre 0,7% cette année, suite à la progression de la consommation des ménages de 3,5% et de celle des administrations publiques de 3,8%. La formation brute du capital fixe devrait, quant à elle, progresser de 6,4% après un repli de 5,1% en 2020.

Par ailleurs, les perspectives favorables prévues pour l'économie mondiale en 2021 devraient avoir des effets positifs sur la demande extérieure adressée au Maroc, qui devrait augmenter de 12,6% en 2021 après une baisse de 22,4% en 2020. Les exportations des biens et services, en volume, augmenteraient ainsi de 16,9% en 2021 contre 11,8% pour les importations. 

Au final, les projections tablent sur un redressement progressif de l’activité économique nationale pour enregistrer une croissance de 4,6% au cours de la période 2021-2023.

A lire aussi


Communication financière

Avis de convocation AGO et AGE de la Sociétés Aluminium du Maroc

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.