La DGSN supprime les fiches de police d'entrée et de sortie du territoire

Les voyageurs n’auront plus à remplir des fiches d’embarquement/débarquement dans les aéroports et les frontières terrestres du Royaume et ce, dès ce lundi 16 septembre 2019. Pour les ports, cette mesure entrera en vigueur dans deux mois.

La DGSN supprime les fiches de police d'entrée et de sortie du territoire L'aéroport Mohammed V de Casablanca

Le 15 septembre 2019 à 14:25

Modifié le 16 septembre 2019 à 06:41

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) abandonnera l'obligation de remplir des fiches à partir du lundi 16 septembre 2019, rapporte une source sûre contactée par Médias24. Cette information a été confirmée dimanche soir 15 septembre par une source sécuritaire. Cette décision concerne tous les points terrestres et dans les aéroports. Elle sera étendue aux ports dans deux mois environ, le temps d'équiper les bateaux des systèmes informatiques ad hoc, en partenariat avec les compagnies maritimes.

Cette décision va fluidifier le passage au niveau des points de vérification des passeports. Elle concerne aussi les points de contrôle au niveau des frontières terrestres de Sebta et Melilla.  

Le collector

Cette décision a été possible par le développement, au niveau de la DGSN, du système SGPF qui permet la lecture numérique des passeports. Les données ainsi collectées sont automatiquement insérées dans les bases de données de la DGSN.

Le SGPF (système de gestion informatisée des postes frontières) avait été installé en 2017 au niveau de 26 postes frontières mais l'usage des fiches de police avait été maintenu pour une période transitoire.

Le SGPF est également conçu pour déceler les faux documents de voyage.

L'aéroport Mohammed V de Casablanca

La DGSN supprime les fiches de police d'entrée et de sortie du territoire

Le 15 septembre 2019 à14:32

Modifié le 16 septembre 2019 à 06:41

Les voyageurs n’auront plus à remplir des fiches d’embarquement/débarquement dans les aéroports et les frontières terrestres du Royaume et ce, dès ce lundi 16 septembre 2019. Pour les ports, cette mesure entrera en vigueur dans deux mois.

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) abandonnera l'obligation de remplir des fiches à partir du lundi 16 septembre 2019, rapporte une source sûre contactée par Médias24. Cette information a été confirmée dimanche soir 15 septembre par une source sécuritaire. Cette décision concerne tous les points terrestres et dans les aéroports. Elle sera étendue aux ports dans deux mois environ, le temps d'équiper les bateaux des systèmes informatiques ad hoc, en partenariat avec les compagnies maritimes.

Cette décision va fluidifier le passage au niveau des points de vérification des passeports. Elle concerne aussi les points de contrôle au niveau des frontières terrestres de Sebta et Melilla.  

Le collector

Cette décision a été possible par le développement, au niveau de la DGSN, du système SGPF qui permet la lecture numérique des passeports. Les données ainsi collectées sont automatiquement insérées dans les bases de données de la DGSN.

Le SGPF (système de gestion informatisée des postes frontières) avait été installé en 2017 au niveau de 26 postes frontières mais l'usage des fiches de police avait été maintenu pour une période transitoire.

Le SGPF est également conçu pour déceler les faux documents de voyage.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.