"Le déconfinement doit se faire de manière progressive" (Pr Berrahou)

Il s’agit du principal point évoqué ce vendredi 3 avril par Mohamed Amin Berrahou, professeur universitaire à la Faculté de médecine et de pharmacie de Fès, lors du live quotidien du ministère de la Santé.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/03-04-2020/marrakechaic6.JPG-oui
Coronavirus : (Photo AIC press)

Le 03 avril 2020 à 18:07

Modifié le 03 avril 2020 à 18:19

"Le déconfinement doit se faire de manière progressive pour éviter le rebond de l’épidémie", a-t-il insisté.  

Le Pr Berrahou a également rappelé que le Maroc est toujours dans la phase 2 de son plan national de veille et de riposte contre le coronavirus, estimant que les mesures mises en place par le gouvernement commencent à apporter leurs fruits.

"Le nombre de nouveaux cas recensés a connu une baisse cette semaine. Toutefois, il faudra encore attendre les cinq ou six prochains jours pour confirmer cette tendance baissière du rythme de propagation".

M. Berrahou a par ailleurs donné une explication au nombre élevé de morts par rapport aux guérisons. "Pour être sûr qu'une personne est totalement guérie, et qu'elle ne présente plus aucun risque de contamination, il faut attendre entre 14 et 21 jours, ainsi que deux analyses réalisées en 48 heures. Le ministère de la Santé déclare la guérison d'un cas de Covid-19 lorsque ces deux tests sont négatifs. Contrairement aux décès, lorsqu'une personne est morte, l'annonce se fait le jour même".

Par ailleurs, si la date de fin du confinement est officiellement fixée au 20 avril, le spécialiste en épidémiologie a estimé qu'il serait probablement prolongé, si les recommandations sanitaires l'exigent, en précisant toutefois qu'il s'agit d'un sentiment personnel.

Lire aussi: Covid-19. En graphiques comparés avec 3 pays, la réactivité exemplaire du Maroc

(Photo AIC press)

"Le déconfinement doit se faire de manière progressive" (Pr Berrahou)

Le 03 avril 2020 à18:03

Modifié le 03 avril 2020 à 18:19

Il s’agit du principal point évoqué ce vendredi 3 avril par Mohamed Amin Berrahou, professeur universitaire à la Faculté de médecine et de pharmacie de Fès, lors du live quotidien du ministère de la Santé.

com_redaction-96

"Le déconfinement doit se faire de manière progressive pour éviter le rebond de l’épidémie", a-t-il insisté.  

Le Pr Berrahou a également rappelé que le Maroc est toujours dans la phase 2 de son plan national de veille et de riposte contre le coronavirus, estimant que les mesures mises en place par le gouvernement commencent à apporter leurs fruits.

"Le nombre de nouveaux cas recensés a connu une baisse cette semaine. Toutefois, il faudra encore attendre les cinq ou six prochains jours pour confirmer cette tendance baissière du rythme de propagation".

M. Berrahou a par ailleurs donné une explication au nombre élevé de morts par rapport aux guérisons. "Pour être sûr qu'une personne est totalement guérie, et qu'elle ne présente plus aucun risque de contamination, il faut attendre entre 14 et 21 jours, ainsi que deux analyses réalisées en 48 heures. Le ministère de la Santé déclare la guérison d'un cas de Covid-19 lorsque ces deux tests sont négatifs. Contrairement aux décès, lorsqu'une personne est morte, l'annonce se fait le jour même".

Par ailleurs, si la date de fin du confinement est officiellement fixée au 20 avril, le spécialiste en épidémiologie a estimé qu'il serait probablement prolongé, si les recommandations sanitaires l'exigent, en précisant toutefois qu'il s'agit d'un sentiment personnel.

Lire aussi: Covid-19. En graphiques comparés avec 3 pays, la réactivité exemplaire du Maroc

A lire aussi


Communication financière

Avis de convocation AGO et AGE de la Sociétés Aluminium du Maroc

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.