Les marchés de gros de fruits et légumes rapportent plus de 350 MDH annuellement

L'Union nationale des associations des marchés de gros des fruits et légumes du Maroc a indiqué, vendredi 7 février à Tétouan, que les marchés de gros génèrent annuellement plus de 350 millions de dirhams (MDH) au profit des collectivités territoriales.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/08-02-2020/Marche-de-gros-casa00.jpg-oui
Les marchés de gros de fruits et légumes rapportent plus de 350 MDH annuellement Marché de gros de Casablanca

Le 08 février 2020 à 13:29

Modifié le 10 février 2020 à 16:36

Les 38 marchés de gros structurés des fruits et des légumes que compte le Maroc emploient plus de 4.700 commerçants, a ajouté le vice-président de l'union, Abdelhafid El Ouardani, dans une déclaration à la MAP, en marge de la première session de la réunion du Conseil national de l'organisme.

Les marchés de gros constituent un espace de commercialisation des produits de milliers d'agriculteurs, a-t-il relevé, soulignant l'importance de ces infrastructures publiques et la nécessité d'actualiser leur cadre juridique, qui remonte à 1962.

Cette réunion, organisée sous le thème "Les marchés de gros au Maroc: enjeux et perspectives de développement", constitue une étape essentielle pour l'union afin de parachever son organigramme, de même qu'elle offre l'occasion de sensibiliser autour des revendications des professionnels travaillant dans les marchés de gros, qui militent notamment pour obtenir le statut de commerçant, a-t-il indiqué.

L'accent a été également mis sur la problématique d'organisation des marchés de gros des légumes et des fruits au Maroc et la situation des professionnels travaillant au sein de ces structures (inscription à la taxe commerciale et au registre du commerce, couverture santé ...).

De son côté, le président de l'Association du marché de gros des légumes et des fruits de Tétouan, Hicham Ouragh, a indiqué que l'organisation du Conseil national à Tétouan vient en reconnaissance de la contribution du marché de gros de Tétouan dans les revenus de la commune, précisant que ce marché a généré 35 MDH de recettes en 2019, ce qui constitue la contribution la plus élevée au budget de cette commune.

Les travaux de cette première session de la réunion du Conseil national de l'Union nationale des associations de marchés de gros des légumes et des fruits du Maroc ont été marqués par la discussion du rapport du Bureau exécutif pour l'année 2019, l'examen du projet du statut interne et du programme annuel de l'union ainsi que l'étude des nouvelles demandes d'adhésion à cette organisation.

(Avec MAP)

Lire aussi: Marché de gros de fruits et légumes de Casablanca: des recettes record en 2019

Marché de gros de Casablanca

Les marchés de gros de fruits et légumes rapportent plus de 350 MDH annuellement

Le 08 février 2020 à13:31

Modifié le 10 février 2020 à 16:36

L'Union nationale des associations des marchés de gros des fruits et légumes du Maroc a indiqué, vendredi 7 février à Tétouan, que les marchés de gros génèrent annuellement plus de 350 millions de dirhams (MDH) au profit des collectivités territoriales.

Les 38 marchés de gros structurés des fruits et des légumes que compte le Maroc emploient plus de 4.700 commerçants, a ajouté le vice-président de l'union, Abdelhafid El Ouardani, dans une déclaration à la MAP, en marge de la première session de la réunion du Conseil national de l'organisme.

Les marchés de gros constituent un espace de commercialisation des produits de milliers d'agriculteurs, a-t-il relevé, soulignant l'importance de ces infrastructures publiques et la nécessité d'actualiser leur cadre juridique, qui remonte à 1962.

Cette réunion, organisée sous le thème "Les marchés de gros au Maroc: enjeux et perspectives de développement", constitue une étape essentielle pour l'union afin de parachever son organigramme, de même qu'elle offre l'occasion de sensibiliser autour des revendications des professionnels travaillant dans les marchés de gros, qui militent notamment pour obtenir le statut de commerçant, a-t-il indiqué.

L'accent a été également mis sur la problématique d'organisation des marchés de gros des légumes et des fruits au Maroc et la situation des professionnels travaillant au sein de ces structures (inscription à la taxe commerciale et au registre du commerce, couverture santé ...).

De son côté, le président de l'Association du marché de gros des légumes et des fruits de Tétouan, Hicham Ouragh, a indiqué que l'organisation du Conseil national à Tétouan vient en reconnaissance de la contribution du marché de gros de Tétouan dans les revenus de la commune, précisant que ce marché a généré 35 MDH de recettes en 2019, ce qui constitue la contribution la plus élevée au budget de cette commune.

Les travaux de cette première session de la réunion du Conseil national de l'Union nationale des associations de marchés de gros des légumes et des fruits du Maroc ont été marqués par la discussion du rapport du Bureau exécutif pour l'année 2019, l'examen du projet du statut interne et du programme annuel de l'union ainsi que l'étude des nouvelles demandes d'adhésion à cette organisation.

(Avec MAP)

Lire aussi: Marché de gros de fruits et légumes de Casablanca: des recettes record en 2019

A lire aussi


Communication financière

LafargeHolcim Maroc : Communication semestrielle 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.