Maroc-Espagne: Désaccord sur le nombre de Marocains bloqués à Sebta et Melilia

Les Maroc et l'Espagne sont en désaccord quant au nombre de Marocains bloqués à Sebta et Melilia, suite à la fermeture des frontières marocaines. Selon les autorités marocaines, il s'agit de 420 personnes. L'Espagne estime que ce nombre s'élève à 1.300 personnes. 

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/19-05-2020/marocains-melilia1.jpg-oui
Maroc-Espagne: Désaccord sur le nombre de Marocains bloqués à Sebta et Melilia

Le 19 mai 2020 à 14:42

Modifié le 19 mai 2020 à 15:25

Selon des médias espagnols, citant l'Agence espagnole EFE, le gouvernement marocain dispose d'une liste de 140 Marocains encore bloqués à Melilia, tandis que les autorités espagnoles souhaitent le rapatriement de 600 personnes, en plus des 200 rapatriés vendredi 15 et samedi 16 mai derniers par le poste-frontière Beni Nsar. 

A Sebta, où le rapatriement n'a pas encore commencé, le Maroc compte 280 ressortissants bloqués. L'Espagne parle quant à elle d'environ 700 personnes, toujours selon les mêmes sources. 

Selon EFE, qui cite des sources du gouvernement marocain, "le comptage fait par le Maroc ne prend pas en compte les personnes qui se trouvaient illégalement à Sebta et Melilia". 

"Les personnes 'rapatriables' sont celles qui vivent habituellement au Maroc et qui se sont retrouvées bloquées dans les deux villes après des visites effectuées pour des raisons médicales ou commerciales, entre autres", ajoute l'Agence espagnole.

Prochain retour des Marocains bloqués à Sebta?

Entre-temps, "les autorités marocaines ont mis en place deux complexes hôteliers sur la côte méditerranéenne, au sud de Sebta, pour héberger les premiers citoyens qui pourront rentrer au Royaume, si les deux pays voisins s'accordent sur la reprise du rapatriement", ajoutent les médias espagnols.

Rappelons que vendredi dernier, les autorités espagnoles ont annoncé que le Maroc a autorisé le rapatriement de 500 ressortissants piégés à Melilia, suite à la fermeture des frontières marocaines en mars, pour prévenir la propagation du covid-19.

Vendredi et samedi, 200 personnes sont rentrées, en deux groupes. Elles ont été transférées à Saïdia, et mises en quarantaine dans un hôtel de la ville. 

Cette opération de rapatriement n'a pas été annoncée officiellement par le Maroc. 

Notons que plus de 27.000 ressortissants marocains sont actuellement bloqués dans différents pays étrangers. 

Lire aussi: 

Laftit annonce un retour "proche" des Marocains bloqués à Sebta et Melillia

Marocains bloqués à l'étranger: L'Etat peut-il leur interdire le retour au pays?

Rapatriement: Les Marocains bloqués à l’étranger perdent patience

Maroc-Espagne: Désaccord sur le nombre de Marocains bloqués à Sebta et Melilia

Le 19 mai 2020 à15:25

Modifié le 19 mai 2020 à 15:25

Les Maroc et l'Espagne sont en désaccord quant au nombre de Marocains bloqués à Sebta et Melilia, suite à la fermeture des frontières marocaines. Selon les autorités marocaines, il s'agit de 420 personnes. L'Espagne estime que ce nombre s'élève à 1.300 personnes. 

Selon des médias espagnols, citant l'Agence espagnole EFE, le gouvernement marocain dispose d'une liste de 140 Marocains encore bloqués à Melilia, tandis que les autorités espagnoles souhaitent le rapatriement de 600 personnes, en plus des 200 rapatriés vendredi 15 et samedi 16 mai derniers par le poste-frontière Beni Nsar. 

A Sebta, où le rapatriement n'a pas encore commencé, le Maroc compte 280 ressortissants bloqués. L'Espagne parle quant à elle d'environ 700 personnes, toujours selon les mêmes sources. 

Selon EFE, qui cite des sources du gouvernement marocain, "le comptage fait par le Maroc ne prend pas en compte les personnes qui se trouvaient illégalement à Sebta et Melilia". 

"Les personnes 'rapatriables' sont celles qui vivent habituellement au Maroc et qui se sont retrouvées bloquées dans les deux villes après des visites effectuées pour des raisons médicales ou commerciales, entre autres", ajoute l'Agence espagnole.

Prochain retour des Marocains bloqués à Sebta?

Entre-temps, "les autorités marocaines ont mis en place deux complexes hôteliers sur la côte méditerranéenne, au sud de Sebta, pour héberger les premiers citoyens qui pourront rentrer au Royaume, si les deux pays voisins s'accordent sur la reprise du rapatriement", ajoutent les médias espagnols.

Rappelons que vendredi dernier, les autorités espagnoles ont annoncé que le Maroc a autorisé le rapatriement de 500 ressortissants piégés à Melilia, suite à la fermeture des frontières marocaines en mars, pour prévenir la propagation du covid-19.

Vendredi et samedi, 200 personnes sont rentrées, en deux groupes. Elles ont été transférées à Saïdia, et mises en quarantaine dans un hôtel de la ville. 

Cette opération de rapatriement n'a pas été annoncée officiellement par le Maroc. 

Notons que plus de 27.000 ressortissants marocains sont actuellement bloqués dans différents pays étrangers. 

Lire aussi: 

Laftit annonce un retour "proche" des Marocains bloqués à Sebta et Melillia

Marocains bloqués à l'étranger: L'Etat peut-il leur interdire le retour au pays?

Rapatriement: Les Marocains bloqués à l’étranger perdent patience

A lire aussi


Communication financière

INVOLYS: Activité du Premier Semestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.