ONCF: «LGV Tanger-Casablanca, au cœur d’un projet titanesque», sixième épisode

Le 3 août 2017 à 0h00

Modifié 3 août 2017 à 0h00

Les bases travaux sont les centres névralgiques de tout grand chantier ferroviaire. Et pour un chantier aussi titanesque que la Ligne à Grande Vitesse (LGV) Tanger-Casablanca, les bases travaux ne peuvent être que gigantesques.

Opérationnelles 24h/24 et 7j/7, les bases de Sidi El Yamani (40 hectares) et de Kénitra (54 hectares) s’étalent toutes les deux sur une superficie totale d’environ 100 hectares.

Elles accueillent ainsi une usine de fabrication de traverses produisant 1.300 traverses/jour, et une usine de soudage de rails produisant de longs rails soudés de 324 mètres.

Ces bases accueillent également un chantier d’assemblage de poteaux caténaires et de vastes espaces de stockage.

Près de 400 collaborateurs travaillent dans la base de Kénitra. 200 autres travaillent dans celle de Sidi El Yamani. 

Le 3 août 2017

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.