OCP: la Cour des comptes pointe les lacunes de la gestion de l'activité minière

La Cour des comptes a publié ce lundi 18 mars la synthèse du rapport relatif à la mission de contrôle de la gestion effectuée au sein de l'OCP. Celle-ci a porté sur l’activité minière au niveau des sites miniers exploités par la société. La cour pointe plusieurs lacunes de gestion et émet des recommandations.

OCP: la Cour des comptes pointe les lacunes de la gestion de l'activité minière

Le 18 mars 2019 à 18:21

Modifié le 18 mars 2019 à 19:16

Selon un communiqué, cette mission a examiné les principaux processus de l’activité minière comportant l’extraction du minerai et son traitement à travers le lavage et la flottation.

La Cour des comptes n'a publié qu'une synthèse du rapport, en raison de "la sensibilité des aspects traités dans le cadre de cette mission et de la nature des données utilisées, dont la publication pourrait porter préjudice à la société".

Les principaux constats dégagés de la mission sont les suivants :

-  Un processus de planification de l’activité minière à moyen et long terme qui mérite d’être mieux encadré et uniformisé entre les différentes mines ;
-  Des études minières qui nécessitent plus d’affinement pour une meilleure maîtrise des contraintes ultérieures d’exploitation ;
-  L’intérêt de mieux étudier l’échéancier de mise en service des nouvelles mines afin de ne pas contraindre la réalisation des objectifs d’augmentation des capacités de production ;
-  La nécessité d’un encadrement approprié du processus d’acquisition de la réserve foncière pour répondre, dans des conditions optimales, aux besoins de maintien et d’augmentation de la production ainsi que sa sécurisation ;
-  Un processus de programmation annuelle de la production qui gagnerait à être basé sur un cadre de référence unifié et documenté pour pallier les problèmes que rencontre sa mise en œuvre en cours d’année ;
-  Une gestion des stocks de phosphate au niveau des laveries à améliorer pour prévenir les situations de fonctionnement en flux tendu engendrant des perturbations dans les programmes de production ;
-  Un matériel d’exploitation nécessitant une politique de renouvellement et de réforme ainsi qu’un meilleur suivi basé sur des supports informatisés ;
-  Des chantiers de professionnalisation de la maintenance du matériel d’exploitation en besoin d’une meilleure dynamisation pour servir les objectifs d’excellence opérationnelle ;
-  Un cumul de terrains exploités et non encore réhabilités qui demande de redoubler les efforts déployés afin de rattraper le retard enregistré dans ce sens ;
-  Un mode de traitement des boues de lavage entraînant des pertes de superficies et un impact environnemental qui mérite d’être mieux suivi et étudié.

À l’issue de cette mission, la Cour des comptes a émis des recommandations et des propositions en vue d’apporter des améliorations au niveau des aspects traités dont les principales concernent :

-  L’amélioration du système de planification de l’activité minière par la mise en place de processus appropriés et formalisés ;
-  Le développement du système de programmation de la production en le complétant par la mise en place de procédures standardisées et formalisées ;
-  L’amélioration des méthodes d’exploitation et d’utilisation des équipements miniers ;
-  La mise en place d’un support de suivi et des plans d’action annuels pour maîtriser leur réalisation ;
-  L’amélioration de l’exploitation des capacités installées dans les laveries pour leur meilleure rentabilisation ;
-  L’élaboration et la mise en œuvre d’une politique de renouvellement du parc matériel ;
-  L’activation de la mise en place des chantiers de professionnalisation de la maintenance ;
-  L’élaboration et la mise en œuvre de plans plus importants de réhabilitation des terrains exploités ;
-  La recherche de solutions permettant de maîtriser l’extension des bassins de stockage des boues de lavage.

Cliquez ici pour consulter la synthèse rapport.  

OCP: la Cour des comptes pointe les lacunes de la gestion de l'activité minière

Le 18 mars 2019 à17:29

Modifié le 18 mars 2019 à 19:16

La Cour des comptes a publié ce lundi 18 mars la synthèse du rapport relatif à la mission de contrôle de la gestion effectuée au sein de l'OCP. Celle-ci a porté sur l’activité minière au niveau des sites miniers exploités par la société. La cour pointe plusieurs lacunes de gestion et émet des recommandations.

Selon un communiqué, cette mission a examiné les principaux processus de l’activité minière comportant l’extraction du minerai et son traitement à travers le lavage et la flottation.

La Cour des comptes n'a publié qu'une synthèse du rapport, en raison de "la sensibilité des aspects traités dans le cadre de cette mission et de la nature des données utilisées, dont la publication pourrait porter préjudice à la société".

Les principaux constats dégagés de la mission sont les suivants :

-  Un processus de planification de l’activité minière à moyen et long terme qui mérite d’être mieux encadré et uniformisé entre les différentes mines ;
-  Des études minières qui nécessitent plus d’affinement pour une meilleure maîtrise des contraintes ultérieures d’exploitation ;
-  L’intérêt de mieux étudier l’échéancier de mise en service des nouvelles mines afin de ne pas contraindre la réalisation des objectifs d’augmentation des capacités de production ;
-  La nécessité d’un encadrement approprié du processus d’acquisition de la réserve foncière pour répondre, dans des conditions optimales, aux besoins de maintien et d’augmentation de la production ainsi que sa sécurisation ;
-  Un processus de programmation annuelle de la production qui gagnerait à être basé sur un cadre de référence unifié et documenté pour pallier les problèmes que rencontre sa mise en œuvre en cours d’année ;
-  Une gestion des stocks de phosphate au niveau des laveries à améliorer pour prévenir les situations de fonctionnement en flux tendu engendrant des perturbations dans les programmes de production ;
-  Un matériel d’exploitation nécessitant une politique de renouvellement et de réforme ainsi qu’un meilleur suivi basé sur des supports informatisés ;
-  Des chantiers de professionnalisation de la maintenance du matériel d’exploitation en besoin d’une meilleure dynamisation pour servir les objectifs d’excellence opérationnelle ;
-  Un cumul de terrains exploités et non encore réhabilités qui demande de redoubler les efforts déployés afin de rattraper le retard enregistré dans ce sens ;
-  Un mode de traitement des boues de lavage entraînant des pertes de superficies et un impact environnemental qui mérite d’être mieux suivi et étudié.

À l’issue de cette mission, la Cour des comptes a émis des recommandations et des propositions en vue d’apporter des améliorations au niveau des aspects traités dont les principales concernent :

-  L’amélioration du système de planification de l’activité minière par la mise en place de processus appropriés et formalisés ;
-  Le développement du système de programmation de la production en le complétant par la mise en place de procédures standardisées et formalisées ;
-  L’amélioration des méthodes d’exploitation et d’utilisation des équipements miniers ;
-  La mise en place d’un support de suivi et des plans d’action annuels pour maîtriser leur réalisation ;
-  L’amélioration de l’exploitation des capacités installées dans les laveries pour leur meilleure rentabilisation ;
-  L’élaboration et la mise en œuvre d’une politique de renouvellement du parc matériel ;
-  L’activation de la mise en place des chantiers de professionnalisation de la maintenance ;
-  L’élaboration et la mise en œuvre de plans plus importants de réhabilitation des terrains exploités ;
-  La recherche de solutions permettant de maîtriser l’extension des bassins de stockage des boues de lavage.

Cliquez ici pour consulter la synthèse rapport.  

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.