Ouverture partielle des frontières : les précisions de Nasser Bourita

Lors du conseil de gouvernement du jeudi 9 juillet, le ministre des affaires étrangères a apporté quelques éclaircissements au sujet de l'ouverture partielle des frontières le mercredi 15 juillet.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/09-07-2020/nasser_bourita__200.jpg-oui
Ouverture partielle des frontières : les précisions de Nasser Bourita

Le 09 juillet 2020 à 18:44

Modifié le 09 juillet 2020 à 19:04

Bourita a insisté sur le fait qu'il ne s'agit pas d'une ouverture totale des frontières aériennes, maritimes et terrestres mais d'une opération exceptionnelle visant à :

- permettre l'accès au territoire national, à partir du 15 juillet, aux Marocains quelle que soit leur situation (touristes bloqués à l'étranger, étudiants, MRE...) et aux étrangers résidents au Maroc et se trouvant à l'étranger pour quelque raison que ce soit, ainsi que leurs familles.

Les conditions sont les suivantes : disposer de la nationalité marocaine ou d'une carte de séjour pour les étrangers, présenter un test PCR négatif de moins de 48h et un test sérologique, subir un examen clinique à l'arrivée en cas de symptômes.

- Permettre aux MRE et aux étrangers non résidents bloqués au Maroc de quitter le territoire national. Le ministre ne cite pas les binationaux (Marocains résidents au Maroc et détenteurs de titres de voyage étrangers) cités en début de journée. Médias24 maintient cette information, obtenue de source sûre et autorisée.

Il précise par ailleurs que les nouveaux étudiants admis dans les écoles étrangères, les hommes d'affaires, les étrangers résidents au Maroc et les citoyens obligés de se rendre à l'étranger pour des raisons de santé devront obtenir des autorisations spéciales auprès des services compétents pour pouvoir quitter le territoire.

Le ministre souligne enfin que cette opération reposera principalement sur le transport aérien qui sera assuré par la RAM et Air Arabia.

Ouverture partielle des frontières : les précisions de Nasser Bourita

Le 09 juillet 2020 à19:04

Modifié le 09 juillet 2020 à 19:04

Lors du conseil de gouvernement du jeudi 9 juillet, le ministre des affaires étrangères a apporté quelques éclaircissements au sujet de l'ouverture partielle des frontières le mercredi 15 juillet.

Bourita a insisté sur le fait qu'il ne s'agit pas d'une ouverture totale des frontières aériennes, maritimes et terrestres mais d'une opération exceptionnelle visant à :

- permettre l'accès au territoire national, à partir du 15 juillet, aux Marocains quelle que soit leur situation (touristes bloqués à l'étranger, étudiants, MRE...) et aux étrangers résidents au Maroc et se trouvant à l'étranger pour quelque raison que ce soit, ainsi que leurs familles.

Les conditions sont les suivantes : disposer de la nationalité marocaine ou d'une carte de séjour pour les étrangers, présenter un test PCR négatif de moins de 48h et un test sérologique, subir un examen clinique à l'arrivée en cas de symptômes.

- Permettre aux MRE et aux étrangers non résidents bloqués au Maroc de quitter le territoire national. Le ministre ne cite pas les binationaux (Marocains résidents au Maroc et détenteurs de titres de voyage étrangers) cités en début de journée. Médias24 maintient cette information, obtenue de source sûre et autorisée.

Il précise par ailleurs que les nouveaux étudiants admis dans les écoles étrangères, les hommes d'affaires, les étrangers résidents au Maroc et les citoyens obligés de se rendre à l'étranger pour des raisons de santé devront obtenir des autorisations spéciales auprès des services compétents pour pouvoir quitter le territoire.

Le ministre souligne enfin que cette opération reposera principalement sur le transport aérien qui sera assuré par la RAM et Air Arabia.

A lire aussi


Communication financière

Sonasid : Résultats du 1er semestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.