Qui sont les nouveaux ministres?

Le Roi Mohammed VI a nommé, mercredi 9 octobre, les membres du nouveau gouvernement. Retour sur le parcours des nouveaux ministres.

Qui sont les nouveaux ministres?

Le 09 octobre 2019 à 17:35

Modifié le 10 octobre 2019 à 13:08

 - Nadia Fettah Alaoui: ministre du Tourisme, de l'artisanat, du transport aérien et de l'économie sociale.

Directrice générale déléguée de Saham Finances depuis 2017 et présidente du conseil d’administration de Saham Assurance Maroc. Après le rachat de Saham Finances par le sud-africain Sanlam et la réorganisation opérée dans le groupe, elle est nommée CEO de Sanlam Panafrica General Insurance qui recouvre le périmètre de l'ex-Saham Finances.

Elle démarre sa carrière en 1997 en tant que consultante chez Arthur Andersen après avoir obtenu son diplôme à HEC Paris. Ensuite, elle rejoint la Compagnie Africaine d’Assurance où elle a géré et redressé le département santé pendant trois ans. L’entreprise a ensuite été rachetée par AXA. Elle quitte donc le secteur des assurances pour contribuer à la création et la gestion de Maroc Invest Finance Group. En 2005, elle rejoint le groupe Saham et y est alors directrice générale en charge du pôle Support et Finances.


- Mohamed Amakraz: ministre du Travail et de l'insertion professionnelle.

Avocat de 33 ans, il est, depuis février 2018, secrétaire national du mouvement de la jeunesse du PJD.

- Hassan Abyaba: ministre de la Jeunesse, des sports et de la culture, porte-parole du gouvernement.

Porte-parole du parti de l'Union constitutionnelle. Mohamed Sajid avait tenté de le faire entrer dans le gouvernement en 2017 en tant que secrétaire d'Etat, sans succès.

 - Driss Ouaouicha: ministre délégué chargé de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Nommé en 2008 président de l'Université Al Akhawayne. Titulaire d'un Ph.D en linguistique et éducation de l'université du Texas à Austin (Etats-Unis) en 1986, il est également détenteur d'un MA en linguistique appliquée et enseignement des langues de l'université de Wales (Royaume-Uni), en 1980 et d'une licence en langue et littérature anglaises de l'Université Mohammed V de Rabat en 1975.

- Khalid Ait Taleb: ministre de la Santé.

Directeur du Centre hospitalier universitaire Hassan II Fès depuis 2004 et membre du Comité d'experts au ministère de la Santé.

- Nouzha Bouchareb: ministre de l'Aménagement du territoire, de l'urbanisme, de l'habitat et de la politique de la ville.

Membre du conseil national du Mouvement populaire. Diplômée de l’école Mohammedia des ingénieurs, spécialité Environnement et développement territorial, lauréate également de l’ISCAE, elle est également présidente de l’organisation de la femme harakie.

Lire aussi: Voici la composition du nouveau gouvernement

Qui sont les nouveaux ministres?

Le 09 octobre 2019 à17:47

Modifié le 10 octobre 2019 à 13:08

Le Roi Mohammed VI a nommé, mercredi 9 octobre, les membres du nouveau gouvernement. Retour sur le parcours des nouveaux ministres.

 - Nadia Fettah Alaoui: ministre du Tourisme, de l'artisanat, du transport aérien et de l'économie sociale.

Directrice générale déléguée de Saham Finances depuis 2017 et présidente du conseil d’administration de Saham Assurance Maroc. Après le rachat de Saham Finances par le sud-africain Sanlam et la réorganisation opérée dans le groupe, elle est nommée CEO de Sanlam Panafrica General Insurance qui recouvre le périmètre de l'ex-Saham Finances.

Elle démarre sa carrière en 1997 en tant que consultante chez Arthur Andersen après avoir obtenu son diplôme à HEC Paris. Ensuite, elle rejoint la Compagnie Africaine d’Assurance où elle a géré et redressé le département santé pendant trois ans. L’entreprise a ensuite été rachetée par AXA. Elle quitte donc le secteur des assurances pour contribuer à la création et la gestion de Maroc Invest Finance Group. En 2005, elle rejoint le groupe Saham et y est alors directrice générale en charge du pôle Support et Finances.


- Mohamed Amakraz: ministre du Travail et de l'insertion professionnelle.

Avocat de 33 ans, il est, depuis février 2018, secrétaire national du mouvement de la jeunesse du PJD.

- Hassan Abyaba: ministre de la Jeunesse, des sports et de la culture, porte-parole du gouvernement.

Porte-parole du parti de l'Union constitutionnelle. Mohamed Sajid avait tenté de le faire entrer dans le gouvernement en 2017 en tant que secrétaire d'Etat, sans succès.

 - Driss Ouaouicha: ministre délégué chargé de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Nommé en 2008 président de l'Université Al Akhawayne. Titulaire d'un Ph.D en linguistique et éducation de l'université du Texas à Austin (Etats-Unis) en 1986, il est également détenteur d'un MA en linguistique appliquée et enseignement des langues de l'université de Wales (Royaume-Uni), en 1980 et d'une licence en langue et littérature anglaises de l'Université Mohammed V de Rabat en 1975.

- Khalid Ait Taleb: ministre de la Santé.

Directeur du Centre hospitalier universitaire Hassan II Fès depuis 2004 et membre du Comité d'experts au ministère de la Santé.

- Nouzha Bouchareb: ministre de l'Aménagement du territoire, de l'urbanisme, de l'habitat et de la politique de la ville.

Membre du conseil national du Mouvement populaire. Diplômée de l’école Mohammedia des ingénieurs, spécialité Environnement et développement territorial, lauréate également de l’ISCAE, elle est également présidente de l’organisation de la femme harakie.

Lire aussi: Voici la composition du nouveau gouvernement

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.