Rentrée scolaire. Présentiel, distanciel: voici l'avis du corps médical au Maroc

Pour les parents d'élèves, il est impossible de trancher sur le présentiel ou le distanciel sans consulter au préalable un avis médical, sans savoir ce que dit la science. Voici donc les recommandations du corps médical, formulées par 3 sociétés savantes: Société Marocaine de Pédiatrie, Société Marocaine des sciences Médicales et Société Marocaine de Pédopsychiatrie.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/26-08-2020/Amphithaetre0.jpg-oui
Rentrée scolaire. Présentiel, distanciel: voici l'avis du corps médical au Maroc

Le 26 août 2020 à 19:08

Modifié le 26 août 2020 à 19:24

Ces trois sociétés savantes ont adressé le lundi 24 aout, un courrier au ministre de l'Education nationale dans lequel elles synthétisent leurs recommandations pour la prochaine rentrée.

Les scientifiques marocains privilégient le présentiel, particulièrement pour les enfants de moins de 14 ans.

D'une manière générale, l'enseignement présentiel leur "semble plus approprié au contexte socio-économique du Maroc". Scientifiquement, ils rappellent que l'enfant n'est "pas vecteur, il est très peu contaminant, après différentes études, surtout pour les enfants de moins de 14 ans". Cela étant, ils notent toutefois le cas particulier des "enfants vulnérables, diabétiques, asthmatiques, immunodéprimés etc...".

Ils insistent sur le fait que "l'enfant a besoin de liens sociaux qu'il développe à l'école et qui sont nécessaires à son épanouissement".

Voici leurs recommandations pour l'application du présentiel aux élèves dont les parents auront opté pour cette formule:

-Avant la rentrée, "mettre à jour les vaccinations usuelles et effectuer la vaccination contre la grippe".
-"Sous la responsabilité des parents avant d’arriver à l’école, la prise de température de l’enfant nous semble obligatoire, elle doit être inférieure à 38 °C en dehors de tout traitement".
-"Tout signe clinique doit conduire à une consultation médicale, avec reprise de l’école sous autorisation écrite du pédiatre".
-"Ménager un décalage des heures d’entrée à l’école selon les classes, pour diminuer le contact entre les parents, qui doivent respecter la distanciation et le port du masque."
-"L’école doit être organisée en séances continues pour qu’il n’y ait pas plusieurs arrivées et départs des parents".
-"Les moyens de transport scolaires doivent être désinfectés, remplis à 50 % seulement de leurs capacités et conduits par le même chauffeur".
-Les repos de classe doivent être décalés les uns par rapport aux autres, pour qu’il n’y ait pas un regroupement simultané de toutes les classes dans les cours récréations".
-"Les classes doivent être aérées pendant une heure avant l’entrée des élèves."
-"L’aération doit être systématique par fenêtres et portes ouvertes pendant les récréations et les repas, c’est-à-dire pendant la vacation des classes."
-"Les classes doivent être stérilisées une fois par jour, sol, table, matériel etc., et avant chaque rentrée pour les poignées."
-"Les sanitaires doivent êtres stérilisés de façon répétée chaque jour de classe".
-"Chaque classe doit avoir une salle attitrée et ce sont les enseignants qui seront mobiles."
-"Les tables doivent être éloignées d’un mètre, cela déterminera le nombre d’enfants acceptés par classe et par école."
-"Le premier rang doit être éloigné de deux mètres par rapport à l’enseignant pour qu’il puisse enlever son masque" pendant le cours.
-"Tout le personnel de l’école doit porter un masque".
-"Les solutions hydro-alcooliques doivent être mise à disposition des enseignants et des élèves."
-"Tous les élèves doivent porter un masque à partir du collège."
-"Il faut éviter que les élèves ne boivent dans un récipient commun".
-"L’enseignant doit expliquer la situation liée a la pandémie et le danger pour la communauté, pour que les élèves adhèrent aux mesures barrières, dont il soulignera l’intérêt et l’importance. Les élèves doivent être informés, responsabilisés et il faut les considérer comme des alliés dans la lutte contre ce fléau. Toutes les situations découlant de la contamination par la COVID-19 doivent être énumérées, communiquées, et bien expliquées aux établissements avec une procédure claire pour une réaction immédiate."
-"Les PCR préalables à l’entrée en classe pour les enfants et pour les parents ne nous semblent pas pertinentes, car elles sont ponctuelles ,faussement rassurantes et n’apportent surtout pas un bénéfice certain, malgré le désagrément qui est acceptable."

Ces recommandations tiennent compte des dernières données scientifiques et nécessitent pour leur succès, l'adhésion et le concours des parents et des enseignants. Elles devront être constamment adaptées à l'évolution épidémiologique.

Ces recommandations sont signées par Dr Hassan Afilal, Président de la Société Marocaine de Pédiatrie, Dr Moulay Said Afif Président de la Société Marocaine des sciences Médicales et Dr Nawal Khamlichi Présidente de la Société Marocaine de Pédopsychiatrie, tous trois membres du Comité national de veille pour la santé de l'enfant créé par le ministère de la Santé avec le concours des ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et Sports.

Rentrée scolaire. Présentiel, distanciel: voici l'avis du corps médical au Maroc

Le 26 août 2020 à19:24

Modifié le 26 août 2020 à 19:24

Pour les parents d'élèves, il est impossible de trancher sur le présentiel ou le distanciel sans consulter au préalable un avis médical, sans savoir ce que dit la science. Voici donc les recommandations du corps médical, formulées par 3 sociétés savantes: Société Marocaine de Pédiatrie, Société Marocaine des sciences Médicales et Société Marocaine de Pédopsychiatrie.

com_redaction-96

Ces trois sociétés savantes ont adressé le lundi 24 aout, un courrier au ministre de l'Education nationale dans lequel elles synthétisent leurs recommandations pour la prochaine rentrée.

Les scientifiques marocains privilégient le présentiel, particulièrement pour les enfants de moins de 14 ans.

D'une manière générale, l'enseignement présentiel leur "semble plus approprié au contexte socio-économique du Maroc". Scientifiquement, ils rappellent que l'enfant n'est "pas vecteur, il est très peu contaminant, après différentes études, surtout pour les enfants de moins de 14 ans". Cela étant, ils notent toutefois le cas particulier des "enfants vulnérables, diabétiques, asthmatiques, immunodéprimés etc...".

Ils insistent sur le fait que "l'enfant a besoin de liens sociaux qu'il développe à l'école et qui sont nécessaires à son épanouissement".

Voici leurs recommandations pour l'application du présentiel aux élèves dont les parents auront opté pour cette formule:

-Avant la rentrée, "mettre à jour les vaccinations usuelles et effectuer la vaccination contre la grippe".
-"Sous la responsabilité des parents avant d’arriver à l’école, la prise de température de l’enfant nous semble obligatoire, elle doit être inférieure à 38 °C en dehors de tout traitement".
-"Tout signe clinique doit conduire à une consultation médicale, avec reprise de l’école sous autorisation écrite du pédiatre".
-"Ménager un décalage des heures d’entrée à l’école selon les classes, pour diminuer le contact entre les parents, qui doivent respecter la distanciation et le port du masque."
-"L’école doit être organisée en séances continues pour qu’il n’y ait pas plusieurs arrivées et départs des parents".
-"Les moyens de transport scolaires doivent être désinfectés, remplis à 50 % seulement de leurs capacités et conduits par le même chauffeur".
-Les repos de classe doivent être décalés les uns par rapport aux autres, pour qu’il n’y ait pas un regroupement simultané de toutes les classes dans les cours récréations".
-"Les classes doivent être aérées pendant une heure avant l’entrée des élèves."
-"L’aération doit être systématique par fenêtres et portes ouvertes pendant les récréations et les repas, c’est-à-dire pendant la vacation des classes."
-"Les classes doivent être stérilisées une fois par jour, sol, table, matériel etc., et avant chaque rentrée pour les poignées."
-"Les sanitaires doivent êtres stérilisés de façon répétée chaque jour de classe".
-"Chaque classe doit avoir une salle attitrée et ce sont les enseignants qui seront mobiles."
-"Les tables doivent être éloignées d’un mètre, cela déterminera le nombre d’enfants acceptés par classe et par école."
-"Le premier rang doit être éloigné de deux mètres par rapport à l’enseignant pour qu’il puisse enlever son masque" pendant le cours.
-"Tout le personnel de l’école doit porter un masque".
-"Les solutions hydro-alcooliques doivent être mise à disposition des enseignants et des élèves."
-"Tous les élèves doivent porter un masque à partir du collège."
-"Il faut éviter que les élèves ne boivent dans un récipient commun".
-"L’enseignant doit expliquer la situation liée a la pandémie et le danger pour la communauté, pour que les élèves adhèrent aux mesures barrières, dont il soulignera l’intérêt et l’importance. Les élèves doivent être informés, responsabilisés et il faut les considérer comme des alliés dans la lutte contre ce fléau. Toutes les situations découlant de la contamination par la COVID-19 doivent être énumérées, communiquées, et bien expliquées aux établissements avec une procédure claire pour une réaction immédiate."
-"Les PCR préalables à l’entrée en classe pour les enfants et pour les parents ne nous semblent pas pertinentes, car elles sont ponctuelles ,faussement rassurantes et n’apportent surtout pas un bénéfice certain, malgré le désagrément qui est acceptable."

Ces recommandations tiennent compte des dernières données scientifiques et nécessitent pour leur succès, l'adhésion et le concours des parents et des enseignants. Elles devront être constamment adaptées à l'évolution épidémiologique.

Ces recommandations sont signées par Dr Hassan Afilal, Président de la Société Marocaine de Pédiatrie, Dr Moulay Said Afif Président de la Société Marocaine des sciences Médicales et Dr Nawal Khamlichi Présidente de la Société Marocaine de Pédopsychiatrie, tous trois membres du Comité national de veille pour la santé de l'enfant créé par le ministère de la Santé avec le concours des ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et Sports.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

Société Aluminium du Maroc : Indicateurs financiers du troisième trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.