Sur décision du Roi, la médecine militaire se joint à la lutte contre l'épidémie

La médecine militaire se joint à la lutte contre la pandémie, notamment avec ses ressources humaines, a ordonné le Roi Mohammed VI.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/22-03-2020/roimohammedviinauguration2.jpg-oui
Sur décision du Roi, la médecine militaire se joint à la lutte contre l'épidémie

Le 22 mars 2020 à 21:44

Modifié le 23 mars 2020 à 11:00

Le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d'état-major général des Forces Armées Royales, a donné ses hautes instructions au général de corps d'armée, inspecteur général des FAR Abdelfattah Louarrak, au général de corps d'armée, commandant la gendarmerie royale Mohamed Haramou, et à l'inspecteur du service de santé militaire des FAR, le général de brigade Mohamed El Abbar, afin que la médecine militaire prenne part conjointement avec son homologue civile, à la délicate mission de lutte contre la pandémie de Covid-19, annonce un communiqué du cabinet royal.

En outre et afin de pallier à certaines insuffisances constatées concernant cette pandémie, et faciliter la transmission et l'échange d'informations entre les différents services concernés, le Roi a donné ses instructions à l'effet de déployer des moyens de médecine militaire en renforcement des structures médicales dédiées à la gestion de cette pandémie, sous forme de personnel médical et paramédical des FAR et ce, à partir du lundi 23 mars 2020.

Conformément aux instructions royales, les services sociaux des FAR et de la gendarmerie royale seront également mobilisés dans le cadre de cette opération.

Le Roi exhorte dans ce contexte particulier, les médecins, civils et militaires, à travailler en bonne entente et intelligence comme ils l'ont toujours fait, car il y va de la santé des Marocains et des étrangers se trouvant au Maroc.

Sur décision du Roi, la médecine militaire se joint à la lutte contre l'épidémie

Le 22 mars 2020 à21:47

Modifié le 23 mars 2020 à 11:00

La médecine militaire se joint à la lutte contre la pandémie, notamment avec ses ressources humaines, a ordonné le Roi Mohammed VI.

com_redaction-52

Le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d'état-major général des Forces Armées Royales, a donné ses hautes instructions au général de corps d'armée, inspecteur général des FAR Abdelfattah Louarrak, au général de corps d'armée, commandant la gendarmerie royale Mohamed Haramou, et à l'inspecteur du service de santé militaire des FAR, le général de brigade Mohamed El Abbar, afin que la médecine militaire prenne part conjointement avec son homologue civile, à la délicate mission de lutte contre la pandémie de Covid-19, annonce un communiqué du cabinet royal.

En outre et afin de pallier à certaines insuffisances constatées concernant cette pandémie, et faciliter la transmission et l'échange d'informations entre les différents services concernés, le Roi a donné ses instructions à l'effet de déployer des moyens de médecine militaire en renforcement des structures médicales dédiées à la gestion de cette pandémie, sous forme de personnel médical et paramédical des FAR et ce, à partir du lundi 23 mars 2020.

Conformément aux instructions royales, les services sociaux des FAR et de la gendarmerie royale seront également mobilisés dans le cadre de cette opération.

Le Roi exhorte dans ce contexte particulier, les médecins, civils et militaires, à travailler en bonne entente et intelligence comme ils l'ont toujours fait, car il y va de la santé des Marocains et des étrangers se trouvant au Maroc.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

Sonasid : Indicateurs du troisième trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.