La cadence des vaccinations contre la Covid va s’accélérer (Dr Yahyane)

La campagne de vaccination est à son 5e jour. Plus de 250.000 personnes ont été vaccinées. Pour connaître le retour d'expérience et les appréciations des premiers jours, Médias24 s'est entretenu avec Dr Abdelhakim Yahyane, directeur de la population au ministère de la Santé.

La cadence des vaccinations contre la Covid va s’accélérer (Dr Yahyane)

Le 2 février 2021 à 19h05

Modifié 11 avril 2021 à 2h50

La campagne de vaccination est à son 5e jour. Plus de 250.000 personnes ont été vaccinées. Pour connaître le retour d'expérience et les appréciations des premiers jours, Médias24 s'est entretenu avec Dr Abdelhakim Yahyane, directeur de la population au ministère de la Santé.

Les prochaines livraisons de vaccins anti-Covid sont imminentes, assure Dr Yahyane qui dit toutefois ne pas disposer de dates fixes. Les 1,25 million de personnes concernées par les premières livraisons de 2,5 millions de doses seront toutes vaccinées (1ère et 2ème injection) au courant de ce mois. Le rythme de vaccination va s’accélérer dès la réception de nouveaux lots, d’autant plus que seulement le cinquième des stations de vaccination prévues est actif pour le moment. Explications du directeur de la population du ministère de la Santé. 

– Médias24 : comment se déroule l’opération de vaccination à l’échelle nationale ?

– Dr Abdelhakim Yahyane : à ce jour, la campagne de vaccination se déroule dans de bonnes conditions. Nous avons remarqué qu’il y a eu un bon démarrage puisque le site internet du ministère de la Santé affiche aujourd’hui à 18H plus de 250.000 bénéficiaires du vaccin contre la Covid.

– Justement, plus de 250 000 personnes ont été vaccinées en 5 jours, soit une moyenne de 50.000 par jour. C’est important, mais est-ce suffisant pour atteindre l’objectif de 30 millions de personnes en trois mois ?

Au regard de la quantité de vaccins disponible en ce moment, les choses avancent convenablement et de façon progressive. Nous ne sommes qu’à la première phase, durant laquelle nous ciblons le personnel en première ligne de plus de 40 ans et 45 ans et la population des plus de 75 ans.

Les cibles et les objectifs pour cette première phase vont être atteints. Par la suite nous allons passer de façon graduelle à l’extension à d’autres cibles notamment les moins de 75 ans, quand nous recevrons de nouvelles livraisons du vaccin.

– La stratégie adoptée au Maroc est de consacrer les 2,5 millions de doses déjà reçues pour vacciner 1,25 million de personnes. Quand pensez-vous finaliser l’administration des premières doses à cette population ?

En effet, c’est bien cela la stratégie, toutes les personnes vaccinées recevront la deuxième dose à 21 jours ou 28 jours en fonction du vaccin administré.

Nous allons atteindre les 1,25 million de personnes avant de commencer à administrer la deuxième dose. C’est calculé. Il y aura une augmentation de la cadence avec l’ouverture d’autres centres pour atteindre l’objectif.

La vaccination avec les deux doses pour cette cible sera atteinte dans 3 ou 4 semaines à peu près.

– Sur les 3.000 centres de vaccination mis en place, combien sont aujourd’hui opérationnels et combien d’effectif est mobilisé ?

Pour le lancement de la campagne, à peu près 593 centres ont été ouverts dans les régions où il y a une forte circulation du virus et une grande densité de la population. Donc nous avons commencé par ces centres-là et par la suite, il y aura l’extension à d’autres centres.

Pour les effectifs, toutes les personnes qui ont été mobilisées dès le départ sont sur le terrain. Elles travaillent de façon concomitante.

– Qu’en est-il du monde rural où certaines populations cibles, comme les pharmaciens par exemple, n’ont pas encore été vaccinées ?

Lors des prochaines phases, il y aura une extension du monde urbain vers le monde rural avec une montée en charge de la cadence de vaccination.

Concernant le personnel de première ligne qu’il s’agisse des pharmaciens, des médecins, des chirurgiens-dentistes,… tout le monde est inclus dans la cible. Ils vont recevoir leurs doses du vaccin dans la transparence totale.

Ceci étant dit, nous opérons de façon graduelle, comme je l’ai précisé auparavant, en commençant d’abord par les zones où il y a une forte densité de la population, là où il y a beaucoup de risques de transmission du virus, et nous passerons de façon progressive vers les zones où il y en a moins.

– La population des plus de 75 ans peut ne pas être en mesure de se déplacer aux centres de vaccination. Est-ce que le système mobile a été activé pour cette catégorie ?

L’information est en cours de lecture et d’analyse. Nous n’avons pas encore ce détail. Mais le mode mobile est envisagé dans le dispositif pour aller vers les régions enclavées et les personnes qui ne peuvent pas se déplacer. Tout le monde sera touché.

– Il y avait une inquiétude par rapport à l’adhésion des populations cibles, quelles sont les remontées du terrain sur ce point ?

Ce que nous remarquons, c’est que les gens ont adhéré. Il n’y a pas de réticence à proprement dit. Les gens posent des questions, mais ils veulent se faire vacciner. Beaucoup cherchent les rendez-vous.

Quand ils les obtiennent, ils se présentent aux centres dédiés. Ils portent de l’intérêt, beaucoup d’intérêt pour cette campagne. À ce jour aucune personne n’a raté son rendez-vous. On a rencontré le cas de personnes malades et ne pouvant pas se déplacer, elles demandent le report du rendez-vous.

– Sur quelle base se fait la programmation des rendez-vous ? 

Notre souci premier dans la logique de programmation des rendez-vous, c’est de ne pas donner à une personne un rendez-vous pour lui dire de venir le lendemain.

Il faut laisser le temps à la personne de se préparer, peut-être de lire et se documenter si elle le veut. C’est pour cela qu’il y a une vague de rendez-vous par 4 jours ou une semaine. 

Autrement dit, les gens qui seront vaccinés mardi prochain (9 février) ont commencé à recevoir leur rendez-vous dès aujourd’hui. L’idée est de laisser le temps aux gens pour se préparer.

– A-t-on de la visibilité pour les prochaines livraisons de vaccin ?

On sait qu’il y aura des livraisons incessamment, mais nous n’avons pas de dates fixes pour cela. 

>>Lire aussi : 

Vaccination anti-Covid : Voici comment utiliser la plateforme « YakadaLiqah »

Campagne de vaccination : le ministère répond aux interrogations des citoyens

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Immorente Invest : Indicateurs d’activités du 2éme trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.