Nouveau round de dialogue entre le ministère de l’Education nationale et les enseignants

Le ministère de l'Education nationale a présenté ses propositions aux syndicats des enseignants, dans une tentative de résolution d'une partie des problématiques faisant l'objet de discorde. L'offre ne fait toujours pas l'unanimité.

Nouveau round de dialogue entre le ministère de l’Education nationale et les enseignants

Le 4 mai 2021 à 15h23

Modifié 4 mai 2021 à 15h37

Le ministère de l'Education nationale a présenté ses propositions aux syndicats des enseignants, dans une tentative de résolution d'une partie des problématiques faisant l'objet de discorde. L'offre ne fait toujours pas l'unanimité.

Le ministère de l’Education nationale tente tant bien que mal de contenir la grogne des enseignants. Saaid Amzazi poursuit ainsi son dialogue entamé le 26 avril dernier avec trois syndicats: le Syndicat national de l’enseignement-FDT, la Fédération libre de l’enseignement-UGTM et la Fédération nationale de l’enseignement-UMT.

Lors de la première réunion, le département avait présenté des propositions que les syndicats ont étudiées avec les représentants des catégories concernées. Une deuxième réunion a été consacrée, lundi 3 mai, à l’étude et à la convergence des différents points de vue.

Selon le compte rendu diffusé par les syndicats, les conclusions de cette réunion ne couvrent pas toutes les catégories dont les dossiers bloquent toujours et font l’objet de protestations répétitives.

En effet, les dossiers abordés concernent:

– les cadres de l’administration pédagogique: le ministère rassure sur la fin des démarches de régularisation administrative et financière qui sera effective dès publication des décrets. L’accord a été obtenu auprès du ministère des Finances.

– les titulaires de diplômes d’enseignement supérieur: un projet de décret rectificatif sera présenté, portant sur la promotion et le changement du cadre, sur concours, selon le diplôme universitaire. Le ministère s’engage à l’organisation annuelle des concours.

– les enseignants chargés hors-cadre: le ministère accepte la condition des 4 ans successives de mission. La licence reste une condition pour passer le concours de promotion.

-les adjoints techniques et administratifs: opérationnalisation de l’intégration dans le statut fondamental des fonctionnaires du ministère après recensement des cadres souhaitant en bénéficier, à partir de la semaine en cours.

Les enseignants cadres des académies régionales dont le dossier est le plus épineux, devront attendre. Un nouveau round de discussions sera programmé avec les représentants de cette catégorie.

De même pour les cadres d’orientation, de planification pédagogique, d’encadrement, de gestion financière et des doctorants, dont les dossiers attendront l’amélioration de l’offre du ministère à la demande des syndicats.

Une réunion « sans enjeux »: Si les trois syndicats du dialogue se réjouissent de l’ouverture de la voie du dialogue avec la tutelle, les représentants des enseignants restent, eux, sur leur faim.

A la coordination des enseignants titulaires de diplômes universitaires, l’on regrette « une copie exacte de l’accord du 21 janvier 2020, enterré depuis plus d’un an ».

A lire aussi


Guelmim : l’épopée politique des familles sahraouies (I)

REPORTAGE. Si la bataille politique, à l’occasion des échéances électorales, est particulièrement endiablée dans les régions du sud, avec des alliances d'intérêts entre familles puissantes et influentes, la ville de Guelmim surnommée la porte du désert ne déroge pas à cette règle. D’où les familles sahraouies puisent-elles leur légitimité, leur force et leur influence ? Comment se dessine la cartographie politique dans la province de Guelmim ? Quelles familles sont toujours dans la course et lesquelles sont hors circuit ?

Transformation numérique : étude pour la mise en place des Agences urbaines numériques 2.0

La Direction de l'urbanisme, relevant du ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, lance un appel d'offres. L’étude couvrira l’ensemble des aspects liés à la transformation numérique des Agences urbaines du royaume, de la Direction de l’urbanisme, ainsi que de la Direction des ressources humaines et des moyens généraux du ministère. L'étude prévoit également la mise en place d’un système de veille urbaine.

Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Mutandis : Dividende 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.