3.000 migrants sont arrivés à Sebta à partir du Maroc (médias espagnols)

3.000 migrants sont arrivés à Sebta à partir du Maroc (médias espagnols)

Le 17 mai 2021 à 19h19

Modifié le 18 mai 2021 à 10h04

Du jamais vu jusqu'à présent. Les vannes de la migration frontalières se sont ouvertes depuis dimanche soir et l'enclave de Sebta a reçu, entre 1.000 et 2.700 migrants, dont des mineurs.

Ce lundi soir 17 mai 2021 à 20 heures locales, au moins 2.700 migrants, marocains pour la plupart, étaient entrés à Sebta, dont quelques centaines de mineurs (jusqu’à 700, selon les sources), selon plusieurs médias locaux qui citant des sources informées dans la ville. Et selon ces sources, le flot ne semblait pas se tarir.

Le quotidien national El Pais a confirmé le chiffre de 2.700 migrants « au moins », citant la délégation du gouvernement dans la ville. El Pais publie d’ailleurs des photos très parlantes.

Le journal Elespanol annonce de son côté que le chiffre de 3.000 migrants a été atteint, dont un millier se sont déclarés mineurs. Il cite des sources officielles.

Les autorités espagnoles à Madrid, citées par l’AFP, ont avancé le chiffre d’un millier de migrants. Selon les médias de Sebta, ce chiffre a été largement dépassé.

MISE A JOUR: AU MOINS 5.000 MIGRANTS SONT ENTRES A SEBTA ET LE FLOT S’EST POURSUIVI DANS LA NUIT

Les passages ont commencé dimanche soir lorsqu’une centaine de migrants, utilisant pour certains des bouées gonflables, ont rejoint à la nage Sebta depuis le Maroc, ont indiqué les autorités espagnoles. D’autres sont simplement entrés par Belyounech. Les témoins locaux, les réseaux sociaux, ainsi que les médias du Nord du Maroc et de Sebta, indiquent un relâchement total de l’habituelle surveillance frontalière du côté marocain, de la cote de Fnideq jusqu’à Sebta, puis de Belyounech jusqu’aux plages proches de Tanger.

Les témoignages, invérifiables, pour le moment mais convergents, indiquent que plusieurs centaines de migrants, peut-être quelques milliers, ont traversé, soit vers Sebta, soit vers le continent européen.

Dans la ville de Sebta, des voix se sont élevées pour réclamer la présence de l’armée face à « l’avalanche d’immigration ».

Les médias locaux évoquent une situation « très grave » et « incontrôlable ». Ils annoncent l’arrivée de familles entières et parfois de mineurs seuls.

 

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.