Vaccination : engouement des 35-39 ans, d’autres arrivages de vaccins attendus

Les autorités constatent un important engouement des citoyens âgés entre 35-39 ans pour la vaccination. Une accélération du rythme pour cette catégorie est attendue les prochains jours, grâce à un nouvel arrivage programmé d'au moins 2 millions de doses du vaccin Sinopharm.

Centre de vaccination à Marrakech (Ph. MAP)

Vaccination : engouement des 35-39 ans, d’autres arrivages de vaccins attendus

Le 15 juillet 2021 à 18h38

Modifié 15 juillet 2021 à 19h52

Les autorités constatent un important engouement des citoyens âgés entre 35-39 ans pour la vaccination. Une accélération du rythme pour cette catégorie est attendue les prochains jours, grâce à un nouvel arrivage programmé d'au moins 2 millions de doses du vaccin Sinopharm.

La campagne de vaccination se poursuit de plus belle avec l’élargissement de la cible aux citoyens âgés de 35-39 ans le 9 juillet dernier.

Depuis cette date et jusqu’au 15 juillet, plus de 681.000 personnes ont reçu la première dose. Ce qui fait dire à une source informée « qu’il y a un vrai engouement pour la vaccination exprimée par cette catégorie qui afflue massivement vers les centres ».

Une population de 2,3 millions selon le HCP

« Les citoyens respectent leurs rendez-vous et demandent même après la deuxième dose », ajoute notre source qui précise que derrière cet engouement, il y a aussi un effet incitatif du pass vaccinal. « Ils veulent obtenir leurs pass vaccinaux pour profiter de la saison estivale », estime-t-on.

Selon les données du HCP (RGPH 2014), la catégorie des 35-39 ans représente 7% de la population globale estimée à 33.610.084.

Ce sont donc 2.352.705 personnes qui sont ciblées pour cette phase. Plus on descend dans la pyramide des âges plus la population à vacciner sera plus importante et exigera plus de temps. Cela dépend aussi de la disponibilité du vaccin et de la visibilité sur les arrivages futurs.

Au moins 2 millions de doses attendues les 15 prochains jours

Selon nos informations, le Maroc espère encore recevoir au cours de ce mois de juillet un nouvel arrivage de la part de Sinopharm d’au moins 2 millions de doses.

Un livraison de la part de Covax est également attendue, mais il n’y a pas encore de date précise.

Sur la base des données actuelles, le ministère ne prévoit un élargissement de la cible aux 30-34 ans qu’au cours du mois d’août, sauf surprise au niveau des arrivages avec des quantités plus importantes.

Car le stock disponible et les arrivages prévus au cours de ce mois vont à peine suffire à vacciner totalement les 2,3 millions des 35-39 ans.

Les plus de 40 ans couverts

Selon nos sources, la cible des plus de 40 ans a été totalement couverte ou presque. « Cette population a été quasiment couverte ».

Le ministère de la santé et les experts ont multiplié les appels, ces dernières semaines, pour inciter cette catégorie à se faire vacciner.

Des appels qui ont porté leur fruit, assurent nos sources qui précisent qu’en réalité, c’est une partie des +70 ans que les autorités sanitaires n’arrivaient pas à toucher.

« C’est une population âgée qui n’arrive pas toujours à se déplacer. Mais nous avons déployé les moyens nécessaires pour les toucher. Il reste peut-être une infime partie estimée à 0,01% », nous explique-t-on.

La majorité du personnel touristique couverte par la vaccination

Medias24 révélait il y a quelques jours que le comité scientifique chargé de la stratégie de vaccination discutait de l’option de vacciner en priorité le personnel touristique le considérant, pendant cette saison estivale, comme un personnel de première ligne.

Selon nos sources, cette option n’a pas été retenue. Elle a été remplacée par « l’élargissement aux 35-39 ans qui couvre une bonne partie de ce personnel ».

« Il y a ceux qui sont déjà vaccinés avec les précédentes cibles. Ceux qui restent seront couvert en majorité avec ce nouvel élargissement », nous explique nos sources.

Un taux d’immunité oscillant entre 28% et 38%

Avec cet effort, les autorités sanitaires espèrent atteindre un taux de vaccination plus élevé rapidement et ainsi se rapprocher davantage de l’immunité collective.

Les autorités sanitaires calculent ce taux sur la base de 25 millions de personnes cibles (population de plus de 17 ans/hors immunité naturelle). Sur cette base de calcul, le Maroc a donc atteint un taux d’immunité collective de 38% avec 9.553.617 de personnes totalement vaccinées (au 15 juillet). Il atteindra bientôt les 44% (11.031.195 personnes ayant reçu la 1ère dose au 15 juillet).

Le calcul du taux d’immunité anime un débat au sein de la société scientifique. Certains  experts appellent à calculer le taux d’immunité sur la base de la population globale.

Nos sources nous expliquent que « tant que le comité scientifique chargé de la stratégie de vaccination n’en a pas décidé autrement, le calcul continue à se faire sur la base de la population des plus de 17 ans ».

Si on prend la population totale comme base de calcul, le taux d’immunité retombe à 28,4%.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Ciments du Maroc : Assemblée Générale Ordinaire Annuelle du 28 Mai 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.