L’Algérie annonce la rupture des relations avec le Maroc et fait encore monter la tension dans la région

Dans une conférence de presse qui s'est tenue à partir de 16H, heure locale, Ramtane Lamamra, ministre algérien des Affaires étrangères, a annoncé la rupture des relations avec le Maroc dès ce mardi 24 août 2021, annoncent plusieurs médias algériens.

L’Algérie annonce la rupture des relations avec le Maroc et fait encore monter la tension dans la région

Le 24 août 2021 à 17h18

Modifié 24 août 2021 à 20h01

Dans une conférence de presse qui s'est tenue à partir de 16H, heure locale, Ramtane Lamamra, ministre algérien des Affaires étrangères, a annoncé la rupture des relations avec le Maroc dès ce mardi 24 août 2021, annoncent plusieurs médias algériens.

Cette conférence de presse inhabituelle a été préparée par la présidence algérienne qui a pris elle-même contact avec les médias algériens.

Après avoir énuméré les « griefs » contre le Maroc, le ministre algérien a annoncé la rupture des relations avec le Maroc.

La liste de ces griefs est longue ce qui illustre toute l’énergie qui a été mise en œuvre pour l’élaborer. Cela va du soutien au MAK (Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie) et au Mouvement Rachad, jusqu’à l’absence d’organisation de référendum au Sahara ou l’impasse dans laquelle se trouve l’Union du Maghreb UMA. « L’Algérie refuse la logique du fait accompli », a-t-il affirmé. Le discours algérien veut faire porter la responsabilité de la rupture au Maroc.

Selon la même source, les consulats poursuivront normalement leur travail dans chacun des deux pays.

Pour cette annonce, Lamamra a donné lecture d’une déclaration au nom du président algérien.

 

Une semaine auparavant, l’Algérie avait laissé entendre, dans un communique de son Haut conseil de sécurité, qu’elle allait réviser ses relations avec le Royaume.

Alger accuse Rabat d’actions hostiles à l’encontre du Maroc.

Cette décision préparée et annoncée dans une mise en scène sophistiquée et après un teasing, appuyée et prononcée au nom de son  chef d’État, fait franchir à la région un nouveau palier de tension.

Le pays est mis sous tutelle par l’armée. Celle-ci a besoin d’un ennemi pour renforcer sa légitimité mise à mal par le déficit de gouvernance du pays. Cet ennemi est désormais, et aujourd’hui plus qu’hier, le Maroc.

L’Algérie annonce une « révision » des relations avec le Maroc

Maroc-Algérie : Le numéro 696 de la revue El Djeich consacre la moitié de sa pagination à attaquer le Royaume

DOCUMENT. Sahara: comment Boumediene a menacé de mettre le feu au Maghreb et au Moyen Orient

EXCLUSIF. Comment Boumediene avait réagi à l’annonce de la Marche Verte

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Salafin : communiqué de presse relatif aux indicateurs du 1er trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.