Suspension des tests salivaires Gigalab: les explications de la directrice du médicament et de la pharmacie

Pr Bouchra Meddah, directrice du médicament et de la pharmacie au ministère de la Santé, est revenue sur la décision du ministère de suspendre l’autorisation des tests salivaires Gigalab. Elle a soulevé un certain nombre de griefs sur les volets commercialisation, distribution ainsi que sur l'efficacité des tests salivaires.

Suspension des tests salivaires Gigalab: les explications de la directrice du médicament et de la pharmacie

Le 26 août 2021 à 12h56

Modifié 26 août 2021 à 12h57

Pr Bouchra Meddah, directrice du médicament et de la pharmacie au ministère de la Santé, est revenue sur la décision du ministère de suspendre l’autorisation des tests salivaires Gigalab. Elle a soulevé un certain nombre de griefs sur les volets commercialisation, distribution ainsi que sur l'efficacité des tests salivaires.

Le ministère de la santé rompt le silence et détaille les arguments qui l’ont poussé à publier le 23 août, une décision pour suspendre le certificat d’enregistrement du test salivaire du laboratoire Gigalab environ trois mois après son octroi.

Dans sa décision, le ministère de la santé a appelé le laboratoire à « retirer sans délai le produit Gigalab Covid 19 Ag Gold Salive » du marché, et l’appelle à « informer tous les professionnels de la santé de la suspension du certificat d’enregistrement dudit réactif ».

C’est Pr Bouchra Meddah, la directrice du médicament et de la pharmacie au ministère de la Santé, qui s’est exprimé sur le sujet dans une vidéo diffusée par Chouf TV.

Enregistrement avec réserve 

Pour Professeur Meddah, la société Gigalab « n’a pas respecté ses engagements« . En effet, cette dernière se devait, même après l’octroi du certificat d’enregistrement, d’attendre le feu vert du comité technique et scientifique, avant d’entreprendre la commercialisation effective de ses tests.

La société Gigalab avait donc commencé à commercialiser ses tests en pharmacie sans avoir l’aval du ministère de la Santé, lequel a ordonné de les retirer.

Canaux de distribution non autorisés  

La directrice de la DMP est revenue également sur la distribution des tests Gigalab. En effet, ces derniers ont été commercialisés via des canaux non autorisés.

Des contrôles au sein de la société ont montré selon elle, l’existence de circuits de commercialisation non autorisés. A noter qu’après leur retrait des pharmacies, les tests avaient été vendus sur plusieurs e-shop créés sur Facebook, à des prix plus élevés qu’en pharmacie.

Elle a précisé que les tests antigéniques salivaires, ne sont pas fortement recommandés, rappelant à titre d’exemple, la décision de la Haute Autorité de Santé (HAS), de suspendre ce types de tests, 3 mois après en avoir autorisé l’utilisation en France. C’est pour cela que le comité technique et scientifique marocain n’a pas donné son aval au test salivaire Gigalab au Maroc.

Seuls les tests salivaires ne sont pas autorisés au Maroc a-t-elle ajouté, et si cette société propose d’autres types de tests, le ministère les étudiera.

Il est à noter que le nom du test antigénique de Gigalab suggère une utilisation uniquement salivaire: Gigalab Covid-19 Ag Gold Salive. Mais le certificat d’enregistrement (ci-dessous) évoque un test antigénique pour la détection dans la salive humaine et les échantillons nasopharyngés.

Pr Meddah promet que la question des prix des tests, qu’ils soient antigéniques ou PCR, sera étudiée au cours « des prochains jours », avec l’aide des laboratoires et d’autres ministères, sans autre précision.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Sonasid : Résultats annuels 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.