Maroc-France : décision ou pas, le nombre des visas a déjà été divisé par 3 en 2021

Selon une source fiable, le nombre des demandes s’était littéralement effondré avant même la décision française et le Maroc bénéficiera, à la fin de l’année, d’à peine 30.000 visas français, contre 98.413 visas en 2020. Un chiffre qui pourrait même chuter à 20.000 si la France mettait à exécution ses menaces.

Maroc-France : décision ou pas, le nombre des visas a déjà été divisé par 3 en 2021

Le 29 septembre 2021 à 20h45

Modifié 30 septembre 2021 à 8h08

Selon une source fiable, le nombre des demandes s’était littéralement effondré avant même la décision française et le Maroc bénéficiera, à la fin de l’année, d’à peine 30.000 visas français, contre 98.413 visas en 2020. Un chiffre qui pourrait même chuter à 20.000 si la France mettait à exécution ses menaces.

Crise sanitaire oblige, doublée de mesures restrictives de voyage, le nombre de dossiers de demandes de visas pour la France a considérablement baissé, durant les neuf premiers mois de 2021 ; et l’annonce du gouvernement français de réduire drastiquement leur délivrance ne va certainement rien arranger.

Mutisme des détenteurs de l’information sur les flux actuels de visas

Médias24 a sollicité plusieurs sources autorisées qui n’ont pas souhaité répondre ; hormis un interlocuteur au Quai d’Orsay qui a requis l’anonymat « pour être le plus honnête possible », notamment concernant l’annonce gouvernementale.

De son côté, la société TLS, qui sous-traite la réception des dossiers de visas français, belge, allemand et italien, a refusé de nous communiquer des informations sur les dépôts de dossiers, tandis que BLS International qui s’occupe des demandes de visa espagnol est restée injoignable. Précisons que TLS et BLS ont repris leur activité depuis le 29 juin 2020, après une fermeture de trois mois due au confinement.

« 2021 connaîtra une baisse historique des dossiers déposés et donc des visas attribués »

Si, malgré notre insistance, nous n’avons pu obtenir de chiffres précis, concernant les trois premiers trimestres de 2021, le diplomate français a déclaré que l’année en cours connaîtrait « une baisse historique des visas accordés, en raison du faible nombre de dossiers déposés par les Marocains ».

En cause notamment, les mesures restrictives qui les empêchent de voyager en France pour un séjour court de moins de 90 jours, sachant que le tourisme, qui motive la grande majorité des demandes, ne figure pas parmi les motifs impérieux autorisant l’accès au territoire français.

Selon notre diplomate, les rares visas délivrés sont ceux de « long séjour » réservés aux hommes d’affaires, aux malades, ou pour motif familial… ainsi qu’une dizaine de laissez-passer quotidiens pour les cas très urgents.

« Un effondrement lié à l’obligation de présenter une raison impérieuse pour voyager en France »

« En effet, le fait de devoir présenter aux douaniers français, une raison impérieuse pour entrer en France, a découragé de nombreux candidats qui ont préféré se rendre dans un autre pays de l’Union européenne qui n’impose pas cette condition ; ou alors dans un autre continent plus souple comme les USA qui enregistrent, actuellement, un flux d’arrivées marocaines, bien plus important qu’en 2019-2020. »

« De plus, sachant que presque tous les Marocains ont été vaccinés par le vaccin chinois Sinopharm qui n’est, toujours, pas reconnu par les autorités sanitaires françaises et que même ceux qui disposent d’un motif impérieux doivent se soumettre à une quarantaine de 10 jours puis à l’injection d’une 3e dose de vaccin ARN pour obtenir un pass vaccinal, les candidats à un séjour en France se font beaucoup plus rares », détaille notre interlocuteur.

« Une centaine de demandes déposées par jour contre 3.000 avant la crise sanitaire »

« Ainsi, pour les fêtes de fin d’année qui correspondent tout comme l’été à un pic de demande de visas, le nombre de dossiers déposés chaque jour est très réduit, car les employés de TLS refusent tous les dossiers de visa touristique qui, encore une fois, représentent la grande majorité des demandes. »

Notre source rappelle que, « contrairement à l’année 2019 où les capacités de traitement de TLS étaient devenues largement insuffisantes pour satisfaire la forte demande, les employés de cette société ne sont vraiment pas débordés par les quelques dizaines, voire au maximum une centaine de dépôts journaliers de dossiers »,

En effet, la société TLS avait une capacité de traitement, avant l’arrivée de la crise sanitaire, de 3.000 demandes par jour à travers tous ses bureaux au Maroc et environ 3.500 durant l’été, période de forte fréquentation non seulement pour les demandeurs de visas touristiques, mais aussi pour les étudiants désirant se rendre en France (visa long séjour).

« La décision du gouvernement français de réduire drastiquement la délivrance des visas ne va rien arranger »

A la question de savoir si l’annonce française d’une réduction drastique de délivrances de visas n’allait pas tarir encore plus le nombre de demandes de visas et donc de délivrances, notre source, un brin amusée, a répondu que cette décision « électoraliste » n’avait pas lieu d’être, sachant que la crise sanitaire a réussi, à elle seule, à faire chuter le nombre de demandes et, par conséquent, de visas délivrés en 2021.

« Sachant que les services consulaires français ont délivré 98.627 visas aux Marocains en 2020, il faut s’attendre à une baisse d’au moins 70% en 2021, à cause notamment du faible nombre de demandes, mais aussi des désistements probables après l’annonce française de réduire le nombre de visas accordés. »

« 20.000 à 30.000 visas seront délivrés en 2021 contre 98.627 en 2020 »

Ainsi, après une hausse consécutive du nombre de visas délivrés, soit 295.678 en 2017, 303.477 en 2018 et 346.103 en 2019, suivie par une baisse considérable de 70% en 2020, soit 98.627 seulement, l’année 2021 ne devrait pas dépasser 30.000 visas accordés aux Marocains.

En effet, les chiffres de janvier à fin juillet 2021, révélés par le porte-parole du gouvernement français, montrent que seulement 18.579 visas ont été accordés sur 24.191 demandes déposées, soit 77%.

« Cela dit, l’estimation de 30.000 visas pourrait encore baisser, si le gouvernement met à exécution sa menace de réduire drastiquement leur nombre. Sachant qu’il ne reste que trois mois avant que l’année ne se termine, on pourrait tomber à un total de 20.000 visas accordés aux Marocains », conclut notre diplomate qui espère cependant qu’un arrangement rapide sera trouvé entre le Maroc et la France.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG Bank – Communiqué des résultats au 30 juin 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.