Menu
facebook twitter
 
.
.
Page d'accueil CULTURELe Marocain consacre 2mn par jour à la lecture !

Le Marocain consacre 2mn par jour à la lecture ! 

Mardi 8 janvier 2019 à 13h38
Le Marocain consacre 2mn par jour à la lecture !
 

Chiffres à l'appui, le HCP nous apprend que les Marocains consacrent 28% de leur journée type au temps libre (soit 6H40mn). Ce temps est réparti entre loisirs à raison de 19% (soit 4H32 mn), la sociabilité́ de 5% (soit 1H09 mn), et le reste (4%) est dédié́ aux pratiques religieuses (59mn).

Les résultats de l’enquête emploi du temps de 2012 du HCP révèle que le temps libre des Marocains est réparti à 84% entre six occupations principales: la télévision (2h14mn), les pratiques religieuses (59mn), la sieste (43mn), oisiveté́ (38mn), conversations (37mn), réceptions et visites (26mn).

Seuls 0,8% pratiquent du sport et 0,3% de la lecture!

Le Marocain âgé́ de 15 ans et plus passe quotidiennement, en moyenne, 2h14mn devant son poste de télévision, soit 33,6% de son temps libre. Il ne consacre à la pratique du sport et de la lecture que 2 mn par jour, chacun!

Pour ce qui est des enfants, la télévision occupe 43,6% de leur temps libre, soit une moyenne de 3h00 par jour. Les enfants marocains ne consacrent à la pratique du sport que 2mn et à la lecture qu’une minute par jour. D’un autre côté́, les enfants ne passent que 12mn sur internet dépassant de 4mn la moyenne chez les adultes (8mn): 21 mn en milieu urbain et 2 mn en milieu rural.

Pour ce qui est des activités pour lesquelles les enfants utilisent internet, il s’agit essentiellement des réseaux sociaux et la part de cet accès alloué à des recherches éducatives ne représente que 5%.

Les jeunes considèrent la télévision, la radio et l’internet leur moyen majeur d'ouverture sur leur environnement et sur le reste du monde. Ainsi, 68% des jeunes déclarent regarder la télévision ou écouter la radio de façon régulière. Un peu moins du tiers (30%, 43% des citadins et 10% des ruraux) utilisent l’internet (14% régulièrement et 16% parfois), principalement pour écouter la musique ou regarder des films (70%), communiquer via des réseaux sociaux (62%), puiser des informations (59%) ou pour des besoins de recherches scientifiques ou scolaires (51%).

L’utilisation de l’internet est modérée chez les jeunes, puisque 61,8% des hommes ne l’ont jamais utilisé, contre 77,8% chez les femmes. La proportion de ceux qui l’utilisent (soit souvent ou parfois) est de 38,2% chez les hommes, contre 22,2% chez les femmes.

Par ailleurs, les chaines audiovisuelles nationales sont la principale source d’information pour suivre l’actualité́ nationale. Ainsi, selon l’enquête, 67% des jeunes suivent les informations nationales à travers les médias nationaux tandis que 24% obtiennent ces informations des médias étrangers et 5% via des amis et proches.

La jeunesse et les loisirs

Le ministère de la Jeunesse et des Sports organise annuellement des missions à l’étranger au profit de jeunes Marocains et, en parallèle, il accueille de jeunes étrangers au Maroc. L'objectif est de renforcer les relations entre jeunes.

Le nombre de missions effectuées est en hausse en 2015: 10 missions contre 8 au profit de 189 jeunes en 2012. Le nombre des délégations de jeunes étrangers en visite au Maroc a décliné́ par ailleurs entre 2014 et 2015. Seulement 148 jeunes étrangers ont été́ reçus au Maroc en 2015 contre 238 jeunes en 2014.

Au terme de l’année 2012, le nombre de participants aux colonies de vacances a enregistré une augmentation de 7% par rapport à l’année précédente (de près de 125 mille en 2011 à environ 135 mille participants en 2012).

En matière d’infrastructure sportive, les dernières statistiques disponibles se référant à l’année 2011 montrent que le Maroc dispose de 1.140 installations sportives dont 455 stades de football, 181 terrains de basket-ball, 116 terrains de hand-ball, 129 terrains de volley-ball et 103 salles de sport. Près de 13% de ces installations se situent dans la région de Doukkala-Abda, 11% dans la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër et 9% dans la région de l’Oriental.

Tendance baissière de l'activité cinématographique

Le nombre d’écrans de cinéma qui ne cesse de baisser d’une année à l’autre montre que l’intérêt porté par la population marocaine au cinéma commence à diminuer. En effet, le Maroc est passé de 70 écrans en 2010 et à 36 en 2012, pour stagner à 31 écrans durant les trois années suivantes de 2013 à 2015.

La capacité d’accueil des salles de cinéma n’échappe pas non plus à cette tendance baissière, puisque le nombre de places est passé de 45 mille à 32 mille puis à 30 mille places durant la même période. Ces mêmes données analysées par région montrent que la région du Grand Casablanca occupe la première position aussi bien en terme de capacité d’accueil (38% de la totalité des places en 2015) qu’en nombre d’entrées annuelles.

1 Le temps libre: loisirs (télévision, internet, sport, lecture etc.), sociabilité (réceptions, conversations, vie civique, bénévolat, etc.) et pratiques religieuses (prière, ablutions, etc.).

Lire aussi: 

Au Maroc, les 27 salles de cinéma encore ouvertes sont au bord de la faillite

 

.
Signaler une erreurAjouter un commentaire
.
.

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

.
.
.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close