La société marocaine BDA Africa (Bio-cellular Design Aeronautics Africa) a mis en ligne mardi 23 octobre 2018, la première vidéo de son premier drone, le MA-1. On peut ainsi voir un prototype évoluer, décoller et atterrir.

Cette mise en ligne sans trop de détails coïncide avec l’ouverture au public ce mercredi 24 octobre, du salon international Marrakech Air Show qui réunit des acheteurs et des fabricants de matériel aéronautique civil et militaire.

Le premier drone marocain avait déjà été exposé au Marrakech Air Show de 2016, peu de temps après la constitution officielle de la société BDA, créée par Kamal Benjelloun, fils de Othman Benjelloun et vice-président de FinanceCom.

Avant de créer cette société, Kamal Benjelloun était connu pour son engagement précoce en faveur de l’environnement.

BDA est une société qui démarre. Elle a été créée en septembre 2016 et dotée d’un capital de 30 MDH. En 2017, ses comptes montrent une perte de 9,4 MDH.

Elle a pour ambition d’être le premier concepteur et fabricant marocain de drones, "à usage civil et/ou militaire".

Contacté par Médias24, le management de la jeune société précise que la fabrication du MA-1 s'est effectuée en collaboration avec un partenaire sud africain. Il sera commercialisé en 2019.  

BDA explique que le "MA-1 (vidéo) est conçu comme étant un drone portable, compact de classe 2 et hautement adaptable. Il accomplit en temps réel des tâches de renseignement, de surveillance et de reconnaissance (ISR) et fournit des capacités de communication. Il peut être lancé et récupéré de manière autonome et opéré sans formation approfondie".

Comme on le voit sur la vidéo, il peut décoller sur piste ou être catapulté puis récupéré "à l’aide d’un filet ou de parachute. Ce qui lui permet d’opérer à partir de terrains ouverts ou de navires".

Le moteur est multi-carburant et "de fabrication américaine, certifié FAA et équipé d’une suppression acoustique et d’une hélice à faible bruit (76 dB) qui le rend pratiquement indétectable en vol".

BDA Africa affiche de grandes ambitions: "s’affirmer en tant qu’intégrateur clé dans le paysage des drones en Afrique et Moyen-Orient. La société veut devenir le premier concepteur et fabricant de drones au Maroc en mettant l’accent sur le développement et l’intégration de systèmes sans pilotes pour le gouvernement marocain et ses alliés".

Les drones seront "entièrement fabriqués et contrôlés dans des unités marocaines".

Le premier drone, celui qui figure sur la vidéo, est visible au Marrakech Air Show dans le stand de BDA.

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

La société marocaine BDA Africa (Bio-cellular Design Aeronautics Africa) a mis en ligne mardi 23 octobre 2018, la première vidéo de son premier drone, le MA-1. On peut ainsi voir un prototype évoluer, décoller et atterrir.
 

Cette mise en ligne sans trop de détails coïncide avec l’ouverture au public ce mercredi 24 octobre, du salon international Marrakech Air Show qui réunit des acheteurs et des fabricants de matériel aéronautique civil et militaire.

Le premier drone marocain avait déjà été exposé au Marrakech Air Show de 2016, peu de temps après la constitution officielle de la société BDA, créée par Kamal Benjelloun, fils de Othman Benjelloun et vice-président de FinanceCom.

Avant de créer cette société, Kamal Benjelloun était connu pour son engagement précoce en faveur de l’environnement.

BDA est une société qui démarre. Elle a été créée en septembre 2016 et dotée d’un capital de 30 MDH. En 2017, ses comptes montrent une perte de 9,4 MDH.

Elle a pour ambition d’être le premier concepteur et fabricant marocain de drones, "à usage civil et/ou militaire".

Contacté par Médias24, le management de la jeune société précise que la fabrication du MA-1 s'est effectuée en collaboration avec un partenaire sud africain. Il sera commercialisé en 2019.  

BDA explique que le "MA-1 (vidéo) est conçu comme étant un drone portable, compact de classe 2 et hautement adaptable. Il accomplit en temps réel des tâches de renseignement, de surveillance et de reconnaissance (ISR) et fournit des capacités de communication. Il peut être lancé et récupéré de manière autonome et opéré sans formation approfondie".

Comme on le voit sur la vidéo, il peut décoller sur piste ou être catapulté puis récupéré "à l’aide d’un filet ou de parachute. Ce qui lui permet d’opérer à partir de terrains ouverts ou de navires".

Le moteur est multi-carburant et "de fabrication américaine, certifié FAA et équipé d’une suppression acoustique et d’une hélice à faible bruit (76 dB) qui le rend pratiquement indétectable en vol".

BDA Africa affiche de grandes ambitions: "s’affirmer en tant qu’intégrateur clé dans le paysage des drones en Afrique et Moyen-Orient. La société veut devenir le premier concepteur et fabricant de drones au Maroc en mettant l’accent sur le développement et l’intégration de systèmes sans pilotes pour le gouvernement marocain et ses alliés".

Les drones seront "entièrement fabriqués et contrôlés dans des unités marocaines".

Le premier drone, celui qui figure sur la vidéo, est visible au Marrakech Air Show dans le stand de BDA.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.