Le Maroc envisage d’envoyer 20.000 ouvrières agricoles en Espagne en 2019. Ce chiffre représente une augmentation de 4.000 postes par rapport à la campagne de 2018.

Les 20.000 ouvrières agricoles marocaines devront collecter les fruits rouges espagnols. L'annonce a été faite par le ministre de l'Emploi, Mohamed Yatim, à l'issue d'une réunion avec l'Agence nationale de promotion de l'emploi (Anapec), chargée de la sélection des candidates.

Ce chiffre représente une augmentation de 4.000 postes par rapport à la campagne de 2018.  

L'objectif pour cette nouvelle campagne est de garantir un travail décent aux travailleuses marocaines (hébergement, bonnes conditions de travail ...).

L'une des nouveautés pour l'année prochaine est que les ouvrières qui ont déjà participé à quatre campagnes peuvent obtenir une carte de séjour espagnole.

Les gouvernements espagnol et marocain se sont réunis le mois dernier à Huelva pour préparer l'arrivée de ces travailleuses. Ont pris part à cette réunion, le directeur général de la Migration au ministère espagnol du Travail, José Alarcón, le secrétaire général du ministère du Travail et de l'insertion professionnelle, Noureddine Benkhalil, la sous-déléguée du gouvernement espagnol à Huelva, Manuela Parralo, et le délégué du gouvernement de la Junta d'Andalousie, Francisco José Romero.

L’Espagne et le Maroc ont introduit plusieurs nouveautés pour cette campagne, afin que celle-ci se déroule dans les meilleures conditions possibles, et d'éviter que les problèmes survenus lors de la campagne précédente ne se reproduisent. Parmi ces nouveautés, des campagnes de sensibilisation menées au Maroc à travers des vidéos qui montrent aux femmes les conditions de travail, leurs droits et leurs obligations.

Lire aussi:

Retour d'un premier groupe d'ouvrières agricoles marocaines d'Espagne 

Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Le Maroc envisage d’envoyer 20.000 ouvrières agricoles en Espagne en 2019. Ce chiffre représente une augmentation de 4.000 postes par rapport à la campagne de 2018.
 

Les 20.000 ouvrières agricoles marocaines devront collecter les fruits rouges espagnols. L'annonce a été faite par le ministre de l'Emploi, Mohamed Yatim, à l'issue d'une réunion avec l'Agence nationale de promotion de l'emploi (Anapec), chargée de la sélection des candidates.

Ce chiffre représente une augmentation de 4.000 postes par rapport à la campagne de 2018.  

L'objectif pour cette nouvelle campagne est de garantir un travail décent aux travailleuses marocaines (hébergement, bonnes conditions de travail ...).

L'une des nouveautés pour l'année prochaine est que les ouvrières qui ont déjà participé à quatre campagnes peuvent obtenir une carte de séjour espagnole.

Les gouvernements espagnol et marocain se sont réunis le mois dernier à Huelva pour préparer l'arrivée de ces travailleuses. Ont pris part à cette réunion, le directeur général de la Migration au ministère espagnol du Travail, José Alarcón, le secrétaire général du ministère du Travail et de l'insertion professionnelle, Noureddine Benkhalil, la sous-déléguée du gouvernement espagnol à Huelva, Manuela Parralo, et le délégué du gouvernement de la Junta d'Andalousie, Francisco José Romero.

L’Espagne et le Maroc ont introduit plusieurs nouveautés pour cette campagne, afin que celle-ci se déroule dans les meilleures conditions possibles, et d'éviter que les problèmes survenus lors de la campagne précédente ne se reproduisent. Parmi ces nouveautés, des campagnes de sensibilisation menées au Maroc à travers des vidéos qui montrent aux femmes les conditions de travail, leurs droits et leurs obligations.

Lire aussi:

Retour d'un premier groupe d'ouvrières agricoles marocaines d'Espagne 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.