Abdelali Hamidine a été déféré à la Chambre criminelle près la Cour d’appel de Fès, apprend Médias24 auprès de Me Lahbib Haji, avocat de la famille Aït Ljid. Il sera jugé pour sa participation, le 25 février 1993, au meurtre Mohammed Ait El Jid Benaissa, décédé lors d'affrontements entre étudiants gauchistes et islamistes à la faculté Dhar Lmehraz (Fès).

Le secrétaire régional du PJD (Rabat-Salé-Kénitra) a été poursuivi le 7 décembre à l’issue d’une information judiciaire menée par le juge d'instruction au sein de la même juridiction. 

Pour rappel, cette même affaire avait valu à Hamidine, en 1994, une condamnation à deux ans de prison pour "participation à une rixe au cours de laquelle sont exercées des violences ayant entraîné la mort" (Arrêt rendu le 4 avril 1994).

LIRE EGALEMENT

POUR COMPRENDRE L'AFFAIRE HAMIDINE -AIT EL JID

Le dossier a été ressuscité par une plainte déposée fin 2017 par les proches du défunt.

Deux autres plaintes avaient été déposées en 2012 et en 2013, la première devant le parquet de Fès, la deuxième devant le juge d'instruction. Les deux avaient été classées sont suite.

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Abdelali Hamidine a été déféré à la Chambre criminelle près la Cour d’appel de Fès, apprend Médias24 auprès de Me Lahbib Haji, avocat de la famille Aït Ljid. Il sera jugé pour sa participation, le 25 février 1993, au meurtre Mohammed Ait El Jid Benaissa, décédé lors d'affrontements entre étudiants gauchistes et islamistes à la faculté Dhar Lmehraz (Fès).

Le secrétaire régional du PJD (Rabat-Salé-Kénitra) a été poursuivi le 7 décembre à l’issue d’une information judiciaire menée par le juge d'instruction au sein de la même juridiction. 

Pour rappel, cette même affaire avait valu à Hamidine, en 1994, une condamnation à deux ans de prison pour "participation à une rixe au cours de laquelle sont exercées des violences ayant entraîné la mort" (Arrêt rendu le 4 avril 1994).

LIRE EGALEMENT

POUR COMPRENDRE L'AFFAIRE HAMIDINE -AIT EL JID

Le dossier a été ressuscité par une plainte déposée fin 2017 par les proches du défunt.

Deux autres plaintes avaient été déposées en 2012 et en 2013, la première devant le parquet de Fès, la deuxième devant le juge d'instruction. Les deux avaient été classées sont suite.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.