Site de la nouvelle décharge de Médiouna

Prévue pour le 31 octobre, puis pour le 4 décembre, l'ouverture des plis de l'appel d'offres relatif aux travaux d'aménagement de la nouvelle décharge de Médiouna a de nouveau été reportée et annoncée cette fois-ci pour le jeudi 20 décembre prochain.

L'annonce a été faite par Casa Prestations, maître d'ouvrage délégué du projet, sans détailler les causes de ce deuxième report. Contactés par Médias24, la représentante de la SDL et le responsable du nettoiement au Conseil de la ville de Casablanca sont restés injoignables. La fermeture de l'actuelle décharge de Médiouna devra encore attendre.

L'appel d'offres a été lancé le 29 août dernier. Son but est de désigner une entreprise ou un groupement d'entreprises pour la réalisation de travaux d'aménagement de la nouvelle décharge de Médiouna.

En effet, pour permettre la fermeture définitive de l'actuelle décharge, la commune de Casablanca a acquis un terrain de 35 ha situé dans la commune de Mejjatia Ouled Taleb, pour la construction de la décharge contrôlée.

Casablanca a produit en 2017 environ 1,4 Mt de déchets ménagers et assimilés pour une population de près de 3,4 millions d’habitants. Ces déchets sont enfouis à l'actuelle décharge de Médiouna, ce qui génère des nuisances et des effets néfastes sur l’environnement et la santé.

Selon les chiffres communiqués par Casa Prestations, plus de 2 millions de tonnes de déchets ménagers seront produites en 2035.

Un appel à manifestation d'intérêt a précédé l'appel d'offres du 29 août dernier. Son objectif était de présélectionner les entreprises qui présentent les meilleures techniques de valorisation des déchets. 11 sociétés ont soumissionné à cet AMI. Au moment où nous publions cet article, aucune communication n'a été faite sur l'identité des entreprises choisies, sachant que cette short-list devait être dévoilée en août dernier.

L'étude des dossiers est encore en cours. Le dossier prend du retard. Le nom du nouveau gestionnaire ne sera pas connu en janvier 2019, comme prévu par Casa Prestations. 

Les travaux d'aménagement de la nouvelle décharge de Médiouna doivent être exécutés dans un délai total de 6 mois, à partir de l'ordre de service de commencement de l'exécution des travaux, indique l'appel d'offres.

Ces travaux consistent principalement en:

-la réalisation du casier dédié à l’enfouissement des déchets;

-la mise en place d’un réseau de gestion des lixiviats et des eaux pluviales;

-la construction du complément du mur de clôture en béton armé;

-l’aménagement de la voie d’accès vers le site de la nouvelle décharge;

-l’aménagement des voies internes de circulation, de parkings et des espaces verts;

-la réhabilitation de la plateforme du tri existante, avec son éclairage, ses accès et son réseau de drainage du jus de lixiviats (élargissement de la plateforme existante d’environ 600 m2);

-l’aménagement des bâtiments administratifs…

Le 4 septembre dernier, quatre sociétés ont visité le terrain de 35 ha dédié à ce projet. Il s’agit de General Routier, Ecogeo, SOS NDD, SNTRO.

Une autre visite a eu lieu le 5 septembre. Cinq sociétés étaient présentes: STAIP, G.R.T.P, GTR, STAM et TGCC.

 

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Site de la nouvelle décharge de Médiouna

Prévue pour le 31 octobre, puis pour le 4 décembre, l'ouverture des plis de l'appel d'offres relatif aux travaux d'aménagement de la nouvelle décharge de Médiouna a de nouveau été reportée et annoncée cette fois-ci pour le jeudi 20 décembre prochain.

L'annonce a été faite par Casa Prestations, maître d'ouvrage délégué du projet, sans détailler les causes de ce deuxième report. Contactés par Médias24, la représentante de la SDL et le responsable du nettoiement au Conseil de la ville de Casablanca sont restés injoignables. La fermeture de l'actuelle décharge de Médiouna devra encore attendre.

L'appel d'offres a été lancé le 29 août dernier. Son but est de désigner une entreprise ou un groupement d'entreprises pour la réalisation de travaux d'aménagement de la nouvelle décharge de Médiouna.

En effet, pour permettre la fermeture définitive de l'actuelle décharge, la commune de Casablanca a acquis un terrain de 35 ha situé dans la commune de Mejjatia Ouled Taleb, pour la construction de la décharge contrôlée.

Casablanca a produit en 2017 environ 1,4 Mt de déchets ménagers et assimilés pour une population de près de 3,4 millions d’habitants. Ces déchets sont enfouis à l'actuelle décharge de Médiouna, ce qui génère des nuisances et des effets néfastes sur l’environnement et la santé.

Selon les chiffres communiqués par Casa Prestations, plus de 2 millions de tonnes de déchets ménagers seront produites en 2035.

Un appel à manifestation d'intérêt a précédé l'appel d'offres du 29 août dernier. Son objectif était de présélectionner les entreprises qui présentent les meilleures techniques de valorisation des déchets. 11 sociétés ont soumissionné à cet AMI. Au moment où nous publions cet article, aucune communication n'a été faite sur l'identité des entreprises choisies, sachant que cette short-list devait être dévoilée en août dernier.

L'étude des dossiers est encore en cours. Le dossier prend du retard. Le nom du nouveau gestionnaire ne sera pas connu en janvier 2019, comme prévu par Casa Prestations. 

Les travaux d'aménagement de la nouvelle décharge de Médiouna doivent être exécutés dans un délai total de 6 mois, à partir de l'ordre de service de commencement de l'exécution des travaux, indique l'appel d'offres.

Ces travaux consistent principalement en:

-la réalisation du casier dédié à l’enfouissement des déchets;

-la mise en place d’un réseau de gestion des lixiviats et des eaux pluviales;

-la construction du complément du mur de clôture en béton armé;

-l’aménagement de la voie d’accès vers le site de la nouvelle décharge;

-l’aménagement des voies internes de circulation, de parkings et des espaces verts;

-la réhabilitation de la plateforme du tri existante, avec son éclairage, ses accès et son réseau de drainage du jus de lixiviats (élargissement de la plateforme existante d’environ 600 m2);

-l’aménagement des bâtiments administratifs…

Le 4 septembre dernier, quatre sociétés ont visité le terrain de 35 ha dédié à ce projet. Il s’agit de General Routier, Ecogeo, SOS NDD, SNTRO.

Une autre visite a eu lieu le 5 septembre. Cinq sociétés étaient présentes: STAIP, G.R.T.P, GTR, STAM et TGCC.

 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.