Menu
facebook twitter
 
.
.
Page d'accueil ECONOMIENouvelle décharge de Médiouna: l'appel à manifestation d'intérêt pour désigner le futur gestionnaire lancé

Nouvelle décharge de Médiouna: l'appel à manifestation d'intérêt pour désigner le futur gestionnaire lancé 

Lundi 2 juillet 2018 à 14h20
Nouvelle décharge de Médiouna: l'appel à manifestation d'intérêt pour désigner le futur gestionnaire lancé
 

Le conseil de la ville de Casablanca a lancé, le 25 juin, un appel international à manifestation d’intérêt pour choisir le gestionnaire de la nouvelle décharge de Médiouna, apprend Médias 24 auprès de Mohammed Haddadi, adjoint au maire de Casablanca chargé du nettoiement.

"L'ouverture des plis aura lieu le 25 juillet 2018", selon M. Haddadi. 

En quoi consiste cet AMI? 

La ville de Casablanca a produit en 2017 environ 1,4 Mt de déchets ménagers et assimilés pour une population de près de 3,4 millions d’habitants. Ces déchets sont enfouis à la décharge de Médiouna, située dans la commune Mejjatia Ouled Taled par la méthode classique de l’enfouissement. Cette activité est gérée par Ecomed. Elle génère des nuisances et des effets néfastes sur l’environnement et la santé. Cette décharge qui est presque saturée sera réhabilitée et fermée.

En 2035, plus de 2 millions de tonnes de déchets ménagers seront produites.
 

Pour permettre la fermeture définitive de l'actuelle décharge de Médiouna, la commune a acquis un terrain de 35 ha situé dans la commune Mejjatia Ouled Taleb, pour la construction de la décharge contrôlée.

"Chacune des entreprises intéressées par cet AMI présentera la technique de valorisation des déchets qu'elle maîtrise. Ensuite, nous ferons une présélection des entreprises qui présentent les meilleures techniques", nous explique un responsable au sein de Casa Prestations.

"Un appel d'offres sera ensuite lancé pour choisir la meilleure technique, et donc la société qui se chargera de la gestion de la nouvelle décharge", ajoute notre source.

"Si tout va bien, le processus prendra 6 mois. Le nom du nouveau délégataire de la décharge contrôlée sera donc connu vers la fin de l'année".

"Une fois choisie, la société commencera la construction de la nouvelle décharge sur les 35 ha acquis par la commune. On estime que les travaux de construction vont durer pendant deux ans. Une fois les travaux terminés, la nouvelle société commencera à gérer la nouvelle décharge (les 35 ha), avec la technique choisie".

"En attendant, les déchets seront ensevelis dans un casier d’enfouissement de 7 ha, qui fait partie du terrain de 35 ha, pendant une période transitoire de deux ans. Ce casier sera géré par Casa Prestations", conclut notre source. En d'autres termes, d'ici la fin de l'année, les nuisances actuelles auront disparu. Telle est du moins la énième promesse de la ville.

Contraintes et objectifs de la nouvelle société délégataire

La commune de Casablanca est donc à la recherche d’une solution visant la valorisation de ses déchets et permettant de résoudre plusieurs contraintes, dont:

-une production en forte croissance de déchets ménagers et assimilés de plus de 2,5% par an (1.400.00 tonnes enregistrées en 2017);

-absence de tri sélectif en amont et prédominance de la matière organique (+de 65%);

-une saturation du site actuel de la décharge (70 ha);

-présence d’un nombre important de chiffonniers dans la décharge actuelle (plus de 850 personnes) assurant un tri manuel des déchets;

La société choisie devra ainsi: 

-assurer le traitement, la valorisation matière & énergétique, et l’enfouissement de l’ensemble des déchets ménagers et assimilés de Casablanca dans le terrain de 35 ha;

-maximiser le taux de valorisation (minimum 85%) et réduire la quantité des déchets à enfouir pour augmenter la durée de vie de la nouvelle décharge à plus de 20 ans minimum;

-minimiser les impacts et les nuisances notamment olfactives et sanitaires et réduire l’émission des gaz à effet de serre;

-mettre en place un projet à fort impact social permettant l’intégration des chiffonniers dans le projet et son acceptabilité environnemental.

Les prestations à la charge du délégataire consistent en la conception, la réalisation, le développement, le financement et l’exploitation des ouvrages et installations de la gestion déléguée, pendant 25 ans, notamment:

-l'unité industrielle visant l’élimination, le traitement et la valorisation matière et énergétique des déchets ménagers y compris les installations de production d’énergie;

-le centre de tri;

-le casier de 7 ha pour l’enfouissement des déchets;

-les installations de traitement du lixiviat et du biogaz;

Le futur délégataire sera également amené à assurer l’exploitation post-fermeture de l’ancienne décharge de Médiouna. Il s’agit principalement d’assurer les prestations suivantes:

-la gestion et le traitement des lixiviats résiduels;

-la gestion, le traitement et valorisation du biogaz;

-l'entretien du réseau des eaux pluviales de la décharge réhabilitée….

"La résiliation du contrat avec Ecomed est en cours"

Prévue pour 2010, puis pour décembre 2016pour janvier 2017, et ensuite pour mai 2018, la fermeture de la décharge de Médiouna devra encore attendre quelques mois. 

Le conseil de la ville de Casablanca, qui était pressé d’en finir avec ce dossier avant la tenue de la COP 22 (du 7 au 18 novembre 2016), semble plus zen depuis que l’événement est passé.

Rappelons que le Conseil de la ville de Casablanca a entamé, le 3 mai dernier, les procédures pour la résiliation du contrat avec Ecomed. La société est chargée depuis 2008 de la gestion de la décharge actuelle de Médiouna. Le contrat signé avec la commune de Casablanca ne doit prendre fin qu’en 2026 (prévu pour 18 ans).

Les membres du conseil de la ville privilégient "une résiliation à l’amiable", mais selon M. Haddadi, ils pourraient avoir recours à la justice. Les procédures de résiliation sont donc entamées, mais le dossier risque de se compliquer.

(Situation du site retenu)

.
Signaler une erreurAjouter un commentaire
.
.

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

Guide offert par
.
.
.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close