Les ramifications mises à jour dans le cadre du réseau terroriste ayant commis les deux meurtres d'Imlil, s'étend. AU total, ce sont désormais 22 personnes qui sont concernées. 15 ont été déférées devant le juge d'instruction et 7 autres devraient l'être dans les prochains jours.

La Justice entre maintenant directement en scène dans le cadre de l'enquête sur les deux meurtres terroristes d'Imlil.

15 individus ont été déférés ce dimanche 30 décembre 2018 devant le juge d'instruction chargé des affaires de terrorisme, annonce un communiqué du procureur général près la cour d'appel de Rabat. 7 autres personnes seront déférées dans les prochains jours, annonce la même source.

Au total, ce sont donc 22 personnes qui ont été appréhendées dans le cadre de cette enquête que mène le BCIJ après les deux meurtres terroristes d'Imlil.

Le procureur général a requis du juge d'instruction de les interroger pour des faits à caractère terroriste, dont la constitution d'une association en vue de préparer et commettre des actes terroristes, l'atteinte volontaire à la vie des personnes, la complicité et la participation, avec préméditation et guet-apens, d'avoir commis des actes de barbaries pour l'excécution d'un crime, tout en considérant trois d'entre eux en état de récidive, ainsi que l'incitation, la persuasion et l'apologie du terrorisme.

Le procureur général a requis du juge d'instruction de les placer en état de détention préventive.

Le juge d'instruction devrait se prononcer sur ces requêtes, dans la journée.

Ci-dessous, le fac similé du communiqué du procureur général.

LIRE EGALEMENT

MEURTRES D'IMLIL: LE BCIJ ARRETE UN RESSORTISSANT SUISSE

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Les ramifications mises à jour dans le cadre du réseau terroriste ayant commis les deux meurtres d'Imlil, s'étend. AU total, ce sont désormais 22 personnes qui sont concernées. 15 ont été déférées devant le juge d'instruction et 7 autres devraient l'être dans les prochains jours.

La Justice entre maintenant directement en scène dans le cadre de l'enquête sur les deux meurtres terroristes d'Imlil.

15 individus ont été déférés ce dimanche 30 décembre 2018 devant le juge d'instruction chargé des affaires de terrorisme, annonce un communiqué du procureur général près la cour d'appel de Rabat. 7 autres personnes seront déférées dans les prochains jours, annonce la même source.

Au total, ce sont donc 22 personnes qui ont été appréhendées dans le cadre de cette enquête que mène le BCIJ après les deux meurtres terroristes d'Imlil.

Le procureur général a requis du juge d'instruction de les interroger pour des faits à caractère terroriste, dont la constitution d'une association en vue de préparer et commettre des actes terroristes, l'atteinte volontaire à la vie des personnes, la complicité et la participation, avec préméditation et guet-apens, d'avoir commis des actes de barbaries pour l'excécution d'un crime, tout en considérant trois d'entre eux en état de récidive, ainsi que l'incitation, la persuasion et l'apologie du terrorisme.

Le procureur général a requis du juge d'instruction de les placer en état de détention préventive.

Le juge d'instruction devrait se prononcer sur ces requêtes, dans la journée.

Ci-dessous, le fac similé du communiqué du procureur général.

LIRE EGALEMENT

MEURTRES D'IMLIL: LE BCIJ ARRETE UN RESSORTISSANT SUISSE

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.