Contribution de solidarité: les 2 milliards de DH prévus en 2019 encaissés

La situation à fin mars des recettes fiscales gérées par la DGI montre que les 2 milliards de DH prévus par l’Etat au titre de la contribution sociale de solidarité sont encaissés à hauteur de 95%.

Contribution de solidarité: les 2 milliards de DH prévus en 2019 encaissés

Le 03 avril 2019 à 15:57

Modifié le 03 avril 2019 à 17:32

Cette contribution sociale de solidarité, introduite dans la loi de finances 2019, est de 2,5% sur les entreprises réalisant un bénéfice imposable supérieur à 40 MDH. Elle a été instaurée pour financer notamment l’élargissement du programme Tayssir d’appui à la scolarisation des enfants.
 
Selon les chiffres de la DGI à fin mars, que Médias24 a pu consulter, 1,89 milliard de DH ont déjà été encaissés sur un objectif de 2 milliards de DH.
 
Cette manne est venue doper les recettes de l’IS dont elle fait partie. Ces dernières ont progressé de 13% par rapport à mars 2018 (ou de 2,03 milliards de DH) pour atteindre 17,6 milliards de DH.
 
Notons que les recettes nettes des remboursements, collectées par la DGI à fin mars, s’établissent à 43,7 milliards de DH, en hausse de 4,9% ou de 2 milliards de DH.
 
Outre l’évolution de l’IS, les recettes de l’IR se sont améliorées de 11% ou 1,2 milliard de DH pour atteindre 12,2 milliards.
 
En revanche, la TVA à l’intérieur a généré des recettes en baisse de 15% ou de 1,2 milliard de DH, à 6,8 milliards, compte tenu d’une hausse de plus de 100% des remboursements de TVA (3,7 milliards de DH).
 
A ces principaux impôts s’ajoutent les droits d’enregistrement et de timbre qui ont stagné à 6,6 milliards de DH.
 
Précisons que la part du budget général de l’Etat dans ces recettes nettes s’élève à 39,2 milliards, en hausse de 5,3%. Le reste est transféré aux collectivités territoriales. Ce montant représente 28% de l’objectif annuel.
 

Contribution de solidarité: les 2 milliards de DH prévus en 2019 encaissés

Le 03 avril 2019 à15:57

Modifié le 03 avril 2019 à 17:32

La situation à fin mars des recettes fiscales gérées par la DGI montre que les 2 milliards de DH prévus par l’Etat au titre de la contribution sociale de solidarité sont encaissés à hauteur de 95%.

Cette contribution sociale de solidarité, introduite dans la loi de finances 2019, est de 2,5% sur les entreprises réalisant un bénéfice imposable supérieur à 40 MDH. Elle a été instaurée pour financer notamment l’élargissement du programme Tayssir d’appui à la scolarisation des enfants.
 
Selon les chiffres de la DGI à fin mars, que Médias24 a pu consulter, 1,89 milliard de DH ont déjà été encaissés sur un objectif de 2 milliards de DH.
 
Cette manne est venue doper les recettes de l’IS dont elle fait partie. Ces dernières ont progressé de 13% par rapport à mars 2018 (ou de 2,03 milliards de DH) pour atteindre 17,6 milliards de DH.
 
Notons que les recettes nettes des remboursements, collectées par la DGI à fin mars, s’établissent à 43,7 milliards de DH, en hausse de 4,9% ou de 2 milliards de DH.
 
Outre l’évolution de l’IS, les recettes de l’IR se sont améliorées de 11% ou 1,2 milliard de DH pour atteindre 12,2 milliards.
 
En revanche, la TVA à l’intérieur a généré des recettes en baisse de 15% ou de 1,2 milliard de DH, à 6,8 milliards, compte tenu d’une hausse de plus de 100% des remboursements de TVA (3,7 milliards de DH).
 
A ces principaux impôts s’ajoutent les droits d’enregistrement et de timbre qui ont stagné à 6,6 milliards de DH.
 
Précisons que la part du budget général de l’Etat dans ces recettes nettes s’élève à 39,2 milliards, en hausse de 5,3%. Le reste est transféré aux collectivités territoriales. Ce montant représente 28% de l’objectif annuel.
 

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.