Un nouveau Fonds d’appui au financement des jeunes et des TPME

Le PLF 2020 crée un Fonds d’appui au financement de l’entrepreneuriat, alimenté avec une première dotation de 2 milliards de DH pour favoriser l’exécution des orientations royales pour le financement des jeunes et des TPME.

Un nouveau Fonds d’appui au financement des jeunes et des TPME

Le 19 octobre 2019 à 11:26

Modifié le 22 octobre 2019 à 17:04

Les choses vont vite après l’appel du Roi aux banques de s’impliquer davantage dans le développement économique et pour les jeunes et l’emploi.

Comme nous l’annoncions dans un précédent article, les réunions se sont succédé entre le ministère des finances, Bank Al-Maghrib et le groupement professionnel des banques du Maroc, au lendemain du discours royal d’ouverture du Parlement, pour mettre en œuvre les orientations du Roi.

Les banques ont prévu de lancer le programme spécial de financement des jeunes et des TPME à compter du 1er janvier 2020. Etant une clientèle risquée, un tel programme ne pourrait fonctionner sans une garantie étatique.

Mohamed Benchaâboun a prévu cette garantie dans le projet de loi de finances 2020. Celui-ci crée un nouveau compte spécial du Trésor intitulé « Fonds d’appui au financement de l’entrepreneuriat ».

Le fonds ne fera pas que de la garantie et sera alimenté par plusieurs parties

Et ce fonds ne fera pas que de la garantie. Ses attributions sont plus larges.

« En vue de permettre la comptabilisation des opérations d’appui au financement de l’entrepreneuriat à travers les dispositifs de garantie, de financement, de capital investissement et d’assistance technique, mis en place par l’Etat au profit des TPE, des PME, des jeunes porteurs de projets et jeunes entreprises innovantes et des auto-entrepreneurs, il est créé, à compter du 1er janvier 2020, un compte d’affectation spécial… », peut-on lire sur le document du PLF 2020.

Le fonctionnement de ce Fonds montre que tout le monde mettra la main à la poche dans le cadre de conventions à mettre en place. Etablissements de crédits, collectivités territoriales, établissements et entreprises publics, organisations et institutions internationales…, tous contribueront à alimenter ce fonds.

Une première dotation de 2 milliards de DH dont 1 milliard à partir du Budget général de l’Etat est prévue dans le PLF 2020.

Ce dernier alimentera notamment la Caisse centrale de garantie, des organismes publics ou privés au titre du financement, du capital investissement ou de l’assistance technique, et supportera les études d’expertise et d’assistance.

>>Lire aussi: PLF 2020 : voici la note de présentation (document)

Un nouveau Fonds d’appui au financement des jeunes et des TPME

Le 19 octobre 2019 à11:26

Modifié le 22 octobre 2019 à 17:04

Le PLF 2020 crée un Fonds d’appui au financement de l’entrepreneuriat, alimenté avec une première dotation de 2 milliards de DH pour favoriser l’exécution des orientations royales pour le financement des jeunes et des TPME.

Les choses vont vite après l’appel du Roi aux banques de s’impliquer davantage dans le développement économique et pour les jeunes et l’emploi.

Comme nous l’annoncions dans un précédent article, les réunions se sont succédé entre le ministère des finances, Bank Al-Maghrib et le groupement professionnel des banques du Maroc, au lendemain du discours royal d’ouverture du Parlement, pour mettre en œuvre les orientations du Roi.

Les banques ont prévu de lancer le programme spécial de financement des jeunes et des TPME à compter du 1er janvier 2020. Etant une clientèle risquée, un tel programme ne pourrait fonctionner sans une garantie étatique.

Mohamed Benchaâboun a prévu cette garantie dans le projet de loi de finances 2020. Celui-ci crée un nouveau compte spécial du Trésor intitulé « Fonds d’appui au financement de l’entrepreneuriat ».

Le fonds ne fera pas que de la garantie et sera alimenté par plusieurs parties

Et ce fonds ne fera pas que de la garantie. Ses attributions sont plus larges.

« En vue de permettre la comptabilisation des opérations d’appui au financement de l’entrepreneuriat à travers les dispositifs de garantie, de financement, de capital investissement et d’assistance technique, mis en place par l’Etat au profit des TPE, des PME, des jeunes porteurs de projets et jeunes entreprises innovantes et des auto-entrepreneurs, il est créé, à compter du 1er janvier 2020, un compte d’affectation spécial… », peut-on lire sur le document du PLF 2020.

Le fonctionnement de ce Fonds montre que tout le monde mettra la main à la poche dans le cadre de conventions à mettre en place. Etablissements de crédits, collectivités territoriales, établissements et entreprises publics, organisations et institutions internationales…, tous contribueront à alimenter ce fonds.

Une première dotation de 2 milliards de DH dont 1 milliard à partir du Budget général de l’Etat est prévue dans le PLF 2020.

Ce dernier alimentera notamment la Caisse centrale de garantie, des organismes publics ou privés au titre du financement, du capital investissement ou de l’assistance technique, et supportera les études d’expertise et d’assistance.

>>Lire aussi: PLF 2020 : voici la note de présentation (document)

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.