Casablanca: l'appel d'offres pour l'acquisition des nouveaux bus annulé

La présidente de l'Etablissement de coopération intercommunale "Al Baida" annule le marché d'acquisition de 700 nouveaux bus pour l’exploitation du réseau bus dans la métropole.

Casablanca: l'appel d'offres pour l'acquisition des nouveaux bus annulé

Le 14 novembre 2019 à 16:28

Modifié le 15 novembre 2019 à 10:43

Le marché a été annulé ce jeudi 14 novembre par Imane Sabir. Cette décision est expliquée par l'excessivité des prix des offres reçues, par rapport aux coûts estimatifs établis par l'ECI qui sont de 550.800.000 DH pour chacun des premier et deuxième lots, et de 576.000.000 DH pour le troisième.

Rappelons que cet appel d'offres était composé de trois lots, un premier pour l’acquisition de 270 bus standards, un second également pour 270 bus standards et un dernier pour l'achat de 160 bus articulés (bus accordéon).

Décision d'annulation du marché relatif à l'acquisition de 700 bus pour Casablanca

"Seuls 350 bus sont concernés par cette décision"

Le nouveau contrat d'Alsa Al Baida, filiale du groupe Alsa Maroc est entré en vigueur le 1er novembre dernier. Il comprend une première phase dite d'initiation, qui s'étend du 1er novembre au 31 décembre, durant laquelle le nouveau délégataire opérera avec 250 bus repris de la société M'dina bus, dans un état fortement détérioré.

Ensuite, et de manière progressive jusqu'à février 2020, Alsa Al Baida va importer 400 bus d'occasion. Selon une source proche du dossier, ces bus ont déjà été achetés et commenceront à arriver à Casablanca vers la fin du mois en cours. 

La troisième phase prendra effet à partir de 2021, et devra connaître le déploiement d'une flotte de 700 bus nouveaux, financés conjointement par l'ECI et Alsa. 

Contacté par Médias 24, le directeur de l'ECI "Al Baida" nous a affirmé que cette décision d'annulation ne porte que sur les 350 bus achetés par l'ECI. Le reste sera acquis par Alsa. En fait, Alsa va acquérir désormais les 700 bus, dont 350 financés par elle et 350 financés par l'ECI. Alsa est en effet susceptible d'obtenir de bien meilleurs bus grâce à sa force de frappe internationale.

Une source sûre à Casablanca nous a indiqué que l'idée de confier le maximum de prestations aux entreprises marocaines est désormais acquise pour les appels d'offres de la ville. Mais, "les Casablancais attendent un service de qualité le plus vite possible". De ce fait, les entreprises marocaines seront sollicitées sous réserve de faisabilité, de qualité, de coûts et de délais.

Casablanca: l'appel d'offres pour l'acquisition des nouveaux bus annulé

Le 14 novembre 2019 à19:56

Modifié le 15 novembre 2019 à 10:43

La présidente de l'Etablissement de coopération intercommunale "Al Baida" annule le marché d'acquisition de 700 nouveaux bus pour l’exploitation du réseau bus dans la métropole.

Le marché a été annulé ce jeudi 14 novembre par Imane Sabir. Cette décision est expliquée par l'excessivité des prix des offres reçues, par rapport aux coûts estimatifs établis par l'ECI qui sont de 550.800.000 DH pour chacun des premier et deuxième lots, et de 576.000.000 DH pour le troisième.

Rappelons que cet appel d'offres était composé de trois lots, un premier pour l’acquisition de 270 bus standards, un second également pour 270 bus standards et un dernier pour l'achat de 160 bus articulés (bus accordéon).

Décision d'annulation du marché relatif à l'acquisition de 700 bus pour Casablanca

"Seuls 350 bus sont concernés par cette décision"

Le nouveau contrat d'Alsa Al Baida, filiale du groupe Alsa Maroc est entré en vigueur le 1er novembre dernier. Il comprend une première phase dite d'initiation, qui s'étend du 1er novembre au 31 décembre, durant laquelle le nouveau délégataire opérera avec 250 bus repris de la société M'dina bus, dans un état fortement détérioré.

Ensuite, et de manière progressive jusqu'à février 2020, Alsa Al Baida va importer 400 bus d'occasion. Selon une source proche du dossier, ces bus ont déjà été achetés et commenceront à arriver à Casablanca vers la fin du mois en cours. 

La troisième phase prendra effet à partir de 2021, et devra connaître le déploiement d'une flotte de 700 bus nouveaux, financés conjointement par l'ECI et Alsa. 

Contacté par Médias 24, le directeur de l'ECI "Al Baida" nous a affirmé que cette décision d'annulation ne porte que sur les 350 bus achetés par l'ECI. Le reste sera acquis par Alsa. En fait, Alsa va acquérir désormais les 700 bus, dont 350 financés par elle et 350 financés par l'ECI. Alsa est en effet susceptible d'obtenir de bien meilleurs bus grâce à sa force de frappe internationale.

Une source sûre à Casablanca nous a indiqué que l'idée de confier le maximum de prestations aux entreprises marocaines est désormais acquise pour les appels d'offres de la ville. Mais, "les Casablancais attendent un service de qualité le plus vite possible". De ce fait, les entreprises marocaines seront sollicitées sous réserve de faisabilité, de qualité, de coûts et de délais.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.