Etudiants en médecine: les examens de rattrapage reportés, un accord en perspective

Les examens de la session de rattrapage pour les étudiants des facultés de médecine et de pharmacie ont été reportés au mois de septembre prochain. Un projet d'accord entre les représentants des étudiants et le gouvernement est attendu.

Etudiants en médecine: les examens de rattrapage reportés, un accord en perspective

Le 02 juillet 2019 à 14:17

Modifié le 02 juillet 2019 à 15:40

Le Réseau des doyens des facultés de médecine et de pharmacie et de médecine dentaire, réuni lundi 1er juillet, a décidé de reporter les examens de rattrapage au mois de septembre prochain, apprend Médias 24 auprès d'une source proche du dossier.

Ainsi, pour toutes les facultés publiques de médecine et de pharmacie, la session de rattrapage du 1er semestre, initialement prévue le 8 juillet, est reportée au début du mois de septembre, pour tous les étudiants civils, militaires et étrangers, précise, Mohamed Adnaoui, le doyen de la Faculté de médecine de Rabat.

La session de rattrapage du second semestre est aussi reportée au milieu du même mois. Les dates exactes n’ont pas encore été fixées. La validation des stages est programmée du 1er juillet au 30 août.

Cette annonce intervient sur fond d'une crise qui perdure dans les facultés publiques de médecine depuis le 25 mars dernier.

A l'issue de quatre réunion de médiation avec les représentants des étudiants, le ministère de l'Intérieur a chargé une commission interministérielle de préparer un projet d'accord avec les représentants des étudiants et des enseignants.

La commission comprend des représentants du Secrétariat général du gouvernement et des départements de la Santé, de l'Enseignement supérieur et des Finances.

Lire aussi: Toujours en grève, les étudiants en médecine boycottent les examens

           Grève des étudiants en médecine: le gouvernement améliore son offre

Etudiants en médecine: les examens de rattrapage reportés, un accord en perspective

Le 02 juillet 2019 à15:40

Modifié le 02 juillet 2019 à 15:40

Les examens de la session de rattrapage pour les étudiants des facultés de médecine et de pharmacie ont été reportés au mois de septembre prochain. Un projet d'accord entre les représentants des étudiants et le gouvernement est attendu.

Le Réseau des doyens des facultés de médecine et de pharmacie et de médecine dentaire, réuni lundi 1er juillet, a décidé de reporter les examens de rattrapage au mois de septembre prochain, apprend Médias 24 auprès d'une source proche du dossier.

Ainsi, pour toutes les facultés publiques de médecine et de pharmacie, la session de rattrapage du 1er semestre, initialement prévue le 8 juillet, est reportée au début du mois de septembre, pour tous les étudiants civils, militaires et étrangers, précise, Mohamed Adnaoui, le doyen de la Faculté de médecine de Rabat.

La session de rattrapage du second semestre est aussi reportée au milieu du même mois. Les dates exactes n’ont pas encore été fixées. La validation des stages est programmée du 1er juillet au 30 août.

Cette annonce intervient sur fond d'une crise qui perdure dans les facultés publiques de médecine depuis le 25 mars dernier.

A l'issue de quatre réunion de médiation avec les représentants des étudiants, le ministère de l'Intérieur a chargé une commission interministérielle de préparer un projet d'accord avec les représentants des étudiants et des enseignants.

La commission comprend des représentants du Secrétariat général du gouvernement et des départements de la Santé, de l'Enseignement supérieur et des Finances.

Lire aussi: Toujours en grève, les étudiants en médecine boycottent les examens

           Grève des étudiants en médecine: le gouvernement améliore son offre

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.