Réhabilitation des médinas de Meknès et Fès: voici les monuments concernés

Quelques jours après le lancement par le Roi des travaux de restauration et de construction de deux musées à Fès, Médias 24 publie le contenu des programmes de rénovation des médinas des capitales spirituelle et ismaélienne. Au total, 1,4 milliard de DH seront mobilisés pour des travaux qui dureront cinq ans et demi.

Réhabilitation des médinas de Meknès et Fès: voici les monuments concernés

Le 20 avril 2019 à 16:25

Modifié le 22 avril 2019 à 20:16

La dynamique de réhabilitation des anciennes médinas des villes marocaines se poursuit. Après avoir restauré 27 monuments historiques (340 millions de DH) et 3.666 bâtisses menaçant ruine (330 millions de DH) de la médina de Fès, elle va cibler le reste des monuments et s'étendre à la médina de Meknès. Les projets de ces deux villes sont portés par l’ADER (Agence pour la densification et la réhabilitation de la médina de Fès).

42 monuments seront rénovés dans l’ancienne médina de Meknès

Signé le 22 octobre 2018 devant le Roi, le programme de valorisation de la médina de Meknès a été lancé pour la période 2019-2023. Il contient des mesures calquées sur celles des médinas de Marrakech, Fès, Salé, Tétouan et Essaouira. Ces mesures coûteront 800 MDH et s’articuleront autour des 3 axes suivants:

- Le premier concerne la réhabilitation de 4 sites historiques (Palais Mansour, Sehrij Souani, Lakri et Qara), de 14 portes monumentales (Bab Mansour, Bab Lakhmiss, Bab Berdiiyyen, Bab Jamaâ El Anouar, Bab Raiss, Bab et Borj Bni Mohammed, Bab Dar Lakbira …), la valorisation des places Lahdim et Mechouar, la restauration de 12 kilomètres de murailles, la rénovation des médersas Filalia et Bouînama, la mosquée de Lalla Aouda, 4 Borjs et enfin 8 fontaines.

- Le deuxième consiste à améliorer l’aménagement de 3 parkings à Bab Rha, place Zine El Abidine et la place de la Chambre d’artisanat.

- Le troisième concerne la réhabilitation de 7 foundouks (Jdis, Tabha, Sultan, Nejjarine, Moulouwine, Zbadi et Kissariat Lahrir), la création de 4 circuits touristiques ainsi que des projets de proximité (2 centres pour femmes et enfin 1 salle d’exposition).

En 2023, l’ensemble de la médina de Fès sera rénovée

Pour Fès, un programme complémentaire de mise en valeur de la médina de la capitale spirituelle a été signé devant le Souverain le 14 mai 2018. L’objectif est de valoriser les projets réalisés et ceux en cours de lancement pour faire entrer la médina de Fès dans le cercle des sites historiques les plus visités au monde.

Prévu pour durer jusqu’en 2023 (66 mois), ce programme concerne 113 sites dont la réhabilitation structurée autour des 6 composantes demandera un budget de 583 MDH:

- Monuments historiques et lieux emblématiques,

- Lieux de culte,

- Artisanat et commerces,

- Lieux de bien-être,

- Réhabilitation du bâti et amélioration du paysage urbain,

- Restauration de Dar El Makina.

Cette dynamique de restauration du patrimoine de nos vieilles médinas ne manquera pas d’augmenter l’attractivité touristique du Maroc.

Lire aussi:

Le Roi Mohammed VI inspecte les travaux de la médina de Rabat

Anciennes médinas: impulsion royale au programme de mise à niveau 

Projet par projet, la magnifique rénovation des 27 monuments de Fès 

Les foundouqs de la médina de Fès retrouvent une seconde vie 

Réhabilitation des médinas de Meknès et Fès: voici les monuments concernés

Le 20 avril 2019 à16:25

Modifié le 22 avril 2019 à 20:16

Quelques jours après le lancement par le Roi des travaux de restauration et de construction de deux musées à Fès, Médias 24 publie le contenu des programmes de rénovation des médinas des capitales spirituelle et ismaélienne. Au total, 1,4 milliard de DH seront mobilisés pour des travaux qui dureront cinq ans et demi.

La dynamique de réhabilitation des anciennes médinas des villes marocaines se poursuit. Après avoir restauré 27 monuments historiques (340 millions de DH) et 3.666 bâtisses menaçant ruine (330 millions de DH) de la médina de Fès, elle va cibler le reste des monuments et s'étendre à la médina de Meknès. Les projets de ces deux villes sont portés par l’ADER (Agence pour la densification et la réhabilitation de la médina de Fès).

42 monuments seront rénovés dans l’ancienne médina de Meknès

Signé le 22 octobre 2018 devant le Roi, le programme de valorisation de la médina de Meknès a été lancé pour la période 2019-2023. Il contient des mesures calquées sur celles des médinas de Marrakech, Fès, Salé, Tétouan et Essaouira. Ces mesures coûteront 800 MDH et s’articuleront autour des 3 axes suivants:

- Le premier concerne la réhabilitation de 4 sites historiques (Palais Mansour, Sehrij Souani, Lakri et Qara), de 14 portes monumentales (Bab Mansour, Bab Lakhmiss, Bab Berdiiyyen, Bab Jamaâ El Anouar, Bab Raiss, Bab et Borj Bni Mohammed, Bab Dar Lakbira …), la valorisation des places Lahdim et Mechouar, la restauration de 12 kilomètres de murailles, la rénovation des médersas Filalia et Bouînama, la mosquée de Lalla Aouda, 4 Borjs et enfin 8 fontaines.

- Le deuxième consiste à améliorer l’aménagement de 3 parkings à Bab Rha, place Zine El Abidine et la place de la Chambre d’artisanat.

- Le troisième concerne la réhabilitation de 7 foundouks (Jdis, Tabha, Sultan, Nejjarine, Moulouwine, Zbadi et Kissariat Lahrir), la création de 4 circuits touristiques ainsi que des projets de proximité (2 centres pour femmes et enfin 1 salle d’exposition).

En 2023, l’ensemble de la médina de Fès sera rénovée

Pour Fès, un programme complémentaire de mise en valeur de la médina de la capitale spirituelle a été signé devant le Souverain le 14 mai 2018. L’objectif est de valoriser les projets réalisés et ceux en cours de lancement pour faire entrer la médina de Fès dans le cercle des sites historiques les plus visités au monde.

Prévu pour durer jusqu’en 2023 (66 mois), ce programme concerne 113 sites dont la réhabilitation structurée autour des 6 composantes demandera un budget de 583 MDH:

- Monuments historiques et lieux emblématiques,

- Lieux de culte,

- Artisanat et commerces,

- Lieux de bien-être,

- Réhabilitation du bâti et amélioration du paysage urbain,

- Restauration de Dar El Makina.

Cette dynamique de restauration du patrimoine de nos vieilles médinas ne manquera pas d’augmenter l’attractivité touristique du Maroc.

Lire aussi:

Le Roi Mohammed VI inspecte les travaux de la médina de Rabat

Anciennes médinas: impulsion royale au programme de mise à niveau 

Projet par projet, la magnifique rénovation des 27 monuments de Fès 

Les foundouqs de la médina de Fès retrouvent une seconde vie 

A lire aussi


commentaires

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.